Le service de Vtc Juno cesse ses activités à New-York

Juno, l’une des 4 sociétés de Vtc autorisées à New-York, vient d’annoncer la cessation immédiate de ses activités dans la ville. La direction de l’entreprise évoque la « nouvelle réglementation » mise en place par les autorités locales pour justifier sa décision.

- Publicité -

En annonçant la fermeture immédiate de son service, Juno a directement mis en cause les nouvelles règles qui régissent le transport par Vtc dans New-York. La mairie limite en effet depuis 2018 le nombre de licences pour les VTC et, depuis cet été, le temps que ces véhicules peuvent rouler dans certaines zones sans passager. La mairie a également imposé un salaire minimum pour les chauffeurs.

Il se pourrait aussi que Juno tire les enseignements de ses piètres performances dans cette ville où elle n’a jamais réussi à s’imposer face au géant Uber. 

Gett, la compagnie israélienne propriétaire de Juno, précise qu’à l’avenir, les clients de Juno seront pris en charge par les Vtc de la société Lyft avec lesquels un accord vient d’être passé.