L’espagnole Renfe viendra concurrencer la SNCF sur le rail français

226

La compagnie ferroviaire espagnole annonce avoir obtenu le certificat d’ouverture d’une succursale à Lyon. Une étape décisive pour son développement sur le marché français et « une étape clé dans sa stratégie d’internationalisation ». 

La nouvelle filiale Renfe est située à côté de la gare de Lyon Part Dieu et dispose de l’autorisation de l’autorité française pour démarrer son activité commerciale de manière imminente, indique la compagnie à travers un communiqué. Pour Renfe, il s’agit d’une étape clé pour son plein fonctionnement en France. La compagnie est désormais enregistrée selon le registre du commerce de Lyon pour, « la fourniture de services de transport ferroviaire de voyageurs, tant au niveau national qu’international, l’intermédiation dans la fourniture de tout service touristique, l’organisation, la fourniture et/ou la commercialisation de voyages à forfait ou de vacances à forfait, de forfaits de voyage ou de produits touristiques, ainsi que la fourniture d’autres services ou activités, services ou activités complémentaires ou liés au transport ferroviaire ».

> A lire aussi : TGV : la Renfe, Trenitalia et la SNCF déjà à couteaux tirés !

Selon Renfe, la France reste un marché prioritaire dans sa stratégie d’internationalisation avec une étape immédiate qui sera la mise en service des trains qui relieront Lyon et Marseille à Barcelone, Gérone, Tarragone, Saragosse et Madrid, avec de nombreux arrêts intermédiaires comme Montpellier, Valence, Avignon, Nîmes, Béziers, Narbonne ou Perpignan. « Les prochaines étapes seront l’extension des trains AVE aux corridors les plus denses et les plus intéressants économiquement pour l’entreprise et le positionnement de Renfe en tant qu’opérateur de référence pour le public français », conclut la compagnie à travers un communiqué.