RATP : après une grève de trois jours, un nouveau mouvement prévu pour samedi

Alors que le trafic sur le réseau des bus et tramways est fortement perturbé jusqu’à demain, l’intersyndicale de la RATP appelle à une nouvelle grève sur le RER B pour la journée de samedi. 

Depuis lundi 23 mai et jusqu’à demain, mercredi 25 mai, les machinistes de la régie publique ont entamé un mouvement de grève perturbant fortement les transports de surface en Ile-de-France. Une grève de trois jours pour protester contre l’ouverture à la concurrence en 2023 et négocier de nouvelles conditions de travail. En détail, le trafic assuré sur le réseau des bus et tramways est estimé à environ 60% à Paris et en Ile-de-France. 

Mais les organisations syndicales appellent à un nouveau mouvement de grève ce samedi 28 mai sur la ligne du RER B. Une ligne RER qui desserre, entre autre, l’aéroport Charles-de-Gaulle et Orly. Ce samedi aura également lieu la finale de la Ligue des Champions au Stade de France, un évènement sportif où sont attendues plusieurs milliers de personnes. Pour les syndicats, l’objectif est de dénoncer le sous-effectif chez les conducteurs. L’impact réel sur le trafic pourrait néanmoins être plus faible que prévu car la RATP n’exploite que la partie sud du RER B, la partie nord à partir de la gare du Nord étant gérée par la SNCF. Les perturbations pourraient donc être concentrées seulement sur le tronçon sud. La CGT Métro-RER, le pôle traction de FO, l’Unsa et La Base ont appelé dans un tract lundi à « impacter fortement cet évènement afin de porter les revendications de la catégorie conduite auprès de la direction ».