Les autoroutes de Normandie vont s’équiper de portiques à reconnaissance de plaques

582
Les autoroutes de Normandie vont s'équiper de portiques à reconnaissance de plaques

Les 30.000 usagers quotidiens de l’autoroute A14 devraient voir leur parcours fluidifié en juin 2024. L'A13 suivra, six mois après.

La société des autoroutes Paris-Normandie, gestionnaire de cet axe payant entre Poissy (Yvelines) et La Défense (Hauts-de-Seine) ainsi que de l’A13, vient d’indiquer que les péages classiques seront remplacés au profit de  portiques en « flux libre » durant la troisième semaine de décembre  pour une mise en service probable au début de l’été 2024.

A cette date, ces portiques équipés de caméras de reconnaissance de plaques d'immatriculation prendront le relais. Il faudra alors régler par Internet ou dans des bureaux de tabac partenaires. 

L’A13, fréquentée par 60.000 usagers quotidiens est également concernée par ce vaste chantier. Dans un an, l’axe Paris-Caen sera la première autoroute française à être entièrement équipée de ces portiques à reconnaissance de plaques.