La digitalisation des déplacements professionnels, la clé pour réaliser des économies ?

Selon une nouvelle étude dirigée par le Centre For Economics and Business Research (CEBR) pour Amadeus, la digitalisation et la modernisation des voyages d’affaires va générer plus de 2 milliards d’euros d’économies par an pour les grandes entreprises en France. 

Grâce à la digitalisation et à l’automatisation de certains process, les grandes entreprises devraient pouvoir réaliser plusieurs milliards d’économies par an. Selon l’étude menée aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, une nouvelle ère de voyages d’affaires est en train d’émerger pour soutenir le travail hybride. Les entreprises se concentrent désormais sur la manière dont les voyages peuvent apporter une valeur maximale dans ce nouvel environnement. Le CEBR souligne que la gestion bout en bout du voyage d’affaires offre plusieurs avantages économiques aux entreprises françaises, dont l’amélioration de la productivité des voyageurs, des gestionnaires et des équipes financières. L’efficacité des dépenses directes des voyages permettrait alors de réaliser des économies de l’ordre de 2,08 milliards d’euros, soit 8,43 % des dépenses directes liées aux voyages d’affaires dans les grandes entreprises en France. En détail, la digitalisation des dépenses permet d’économiser plus de deux heures par note de frais, soit 10 645 équivalents à un temps plein et 609 millions d’euros en valeur économique brute. 

> A lire aussi : #IFTM2022 – AMEX GBT : « Nous sommes dans un marché où la digitalisation va devoir s’accélérer »

Pour Amadeus, une carte bancaire virtuelle stockée sur le smartphone du voyageur au compte de l’entreprise permet aux équipes financières de gagner en efficacité dans trois domaines clés : la comptabilité, l’audit et le remboursement ; le contrôle du budget et les prévisions et la facilitation de la récupération de la TVA internationale. « Cette étude présente des arguments économiques solides en faveur d’une approche de bout en bout de la gestion des dépenses. La transformation numérique massive arrive exactement au bon moment pour répondre au besoin de voyages d’affaires plus efficaces qui peuvent être mieux justifiés, mesurés et contrôlés par les entreprises », commente Rudy Daniello, Executive Vice President, Amadeus Cytric Solutions. 

> A lire aussi : Tribune Amadeus – Voyage d’affaires : cette nouvelle donne que les entreprises doivent prendre en compte

De son côté, Owen Good, Head of Economic Advisory, Centre for Economics and Business Research, déclare que : « Les entreprises devraient dépenser plus d’un milliard d’euros en voyages d’affaires dans le monde cette année. La possibilité de mieux contrôler cet investissement, en convenant et en appliquant des budgets de voyage prédéterminés, devrait permettre aux grandes entreprises, des quatre marchés pris en considération, d’économiser en moyenne plus de 8 % de leurs dépenses directes en voyages. »