Les tarifs de l’industrie du voyage vont ralentir en 2020

Les tarifs aériens, hôteliers et de locations de voitures augmenteront en moyenne dans le monde respectivement de 1,2 %, 1,3 % et 1% l'an prochain, selon le rapport annuel Global Travel Forecast. La France s'inscrit dans une moyenne européenne de progression deux fois plus faible.

Après avoir enregistré de fortes hausses en 2019, les prix de l’industrie mondiale du voyage devraient ralentir en 2020. Les augmentations devraient être modérées l'an prochain, de l'ordre de 1,2 % pour les vols, de 1,3 % pour les hôtels et de 1 % pour la location de voitures, selon le sixième rapport annuel Global Travel Forecast publié par Global Business Travel Association (GBTA), la voix de l'industrie mondiale des voyages d'affaires, et CWT, la plateforme de gestion de voyages B2B4E.

Les tarifs aériens, hôteliers et de locations de voitures devraient augmenter en moyenne dans le monde de 1,2 %, 1,3 % et 1% l'an prochain. En France, ils devraient progresser de respectivement 0,4 %, 0,3 % et 0,5%, en Europe de l’Ouest de 0,5 %, 0,7% et 0,5%, en Asie-Pacifique de 1,3 %, 1,3 % et 0,5 %, en Amérique du Nord de 2,3%, 2,3% et 1%, en Amérique latine de -1,6%, - 0,4% et 1%, au Moyen-Orient et Afrique de 2,2%, 2,5% et 0,5%.

La croissance de l'économie mondiale devrait rester solide en 2020 (la prévision est de 3,6%), mais une série d'incertitudes pourrait peser sur les tarifs. «Les risques et la confusion se sont accrus ces derniers mois, entre autres avec la menace de l’escalade des guerres commerciales, l’impact du Brexit, les éventuels chocs pétroliers et la probabilité grandissante d’une récession», explique Kurt Ekert, président et CEO de CWT.

«Les progrès technologiques et un paysage économique et politique de plus en plus volatil à travers le monde ont changé la façon dont les acheteurs de voyages travaillent aujourd'hui», note pour sa part Scott Solombrino, COO et directeur exécutif de GBTA.