Spendesk continue d’automatiser les process de facturation

La licorne française spécialisée dans la gestion des dépenses en entreprise lance de nouveaux outils pour simplifier le processus de facturation. De nouvelles fonctionnalités qui ont pour objectif de soulager les équipes financières. 

Quelques jours après l’annonce de leur arrivée sur le marché italien et espagnol, Spendesk présente de nouvelles fonctionnalités pour répondre à un réel besoin d’innovation dans le processus de facturation. Partie du constat que les factures représentent plus de la moitié des dépenses en entreprises (en volume) et que deux tiers des sociétés approuvent et suivent encore ces factures manuellement, la jeune pousse a décidé se simplifier le processus.

> A lire aussi : Spendesk s’ouvre à l’Italie et à l’Espagne

« Lors d’une récente enquête menée avec YouGov, nous avons réalisé que la gestion des factures était l’une des tâches à faible valeur ajoutée les plus chronophages que les professionnels de la finance souhaitaient automatiser en priorité. Et c’est effectivement un retour d’information que nous recevons régulièrement de la part de nos clients. C’est pourquoi nous avons longuement discuté avec nos eux et travaillé avec les équipes financières pour lancer ces nouvelles fonctionnalités. L’objectif est vraiment de leur faire gagner du temps sur ces tâches souvent sujettes à des erreurs humaines, afin qu’ils puissent se concentrer davantage sur la croissance de l’entreprise », nous confie un porte-parole de la société. 

Des fonctionnalités disponibles pour tous les clients Spendesk

Ces nouvelles fonctionnalités d’automatisation des factures comprennent le paiement des factures fournisseurs soit depuis Spendesk, soit par virement bancaire directement depuis le portefeuille Spendesk ; des paiements en moins de 24h ; l’enregistrement des factures en quelques secondes grâce aux transferts d’e-mails et des factures papiers ou bien encore l’aperçu en direct de l’état du paiement et un suivi du budget en temps réel.

Pour Rodolphe Ardant, le PDG de Spendesk : « En confiant les processus les plus laborieux du traitement des factures à notre outil, les PME peuvent rediriger leurs ressources et leurs talents financiers là où ils sont le plus urgemment nécessaires. » La société nous confirme que ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles dès aujourd’hui pour tous les clients de Spendesk, quel que soit le marché. « Que ce soit à Paris, Londres, Berlin, Madrid ou Milan, la gestion manuelle des factures est un défi commun à tous les départements financiers ».