TripActions s’empare de l’espagnole Atlanta

TripActions s'empare de l'espagnole Atlanta

En acquérant la TMC espagnole Atlanta, TripActions semble vouloir développer son activité MICE.

TripActions valait 4 milliards de dollars en juin 2019 et 7,25 milliards en octobre 2021. Dans le même temps ou à peu près, la pépite californienne avait racheté l'anglaise Reed & Mackay, propriétaire de Frequent Flyer Travel Paris (mai 2021), l'allemande Comtravo et la suédoise Resia AB (février 2022).

> Lire aussi : TripActions acquiert Reed & Mackay

> Lire aussi : TripActions met la main sur Comtravo

> Lire aussi : TripActions rachète Resia AB

Sa récente levée de fonds de 300 M$ en série G porte aujourd'hui sa valorisation à 9,2 milliards de dollars ! Cette augmentation de capital (combinant environ 154 millions de dollars de capitaux issus d’actionnaires financiers nouveaux et existants et une transaction structurée de 150 millions de dollars), marque la troisième phase de financement pour la société en trois ans. 

> Lire aussi : TripActions atteint une valorisation hors norme

Et comme à son habitude, la startup d'Ariel Cohen transforme une partie de ces fonds frais en acquisition européenne. Il y a cependant une différence avec celles énoncées plus haut :  la nouvelle venue, l'espagnole Atlanta, rééquilibre quelque peu une géographie jusque là franchement septentrionale.

Autre différence : si Atlanta est bel et bien une TMC, c'est le secteur du MICE qui fait avant tout sa réputation (et ses revenus). D'ailleurs, l'intégralité de sa raison sociale est : Atlanta Events & Corporate Travel Consultants. Manifestement, TripActions fait partie de ces acteurs (de plus en plus nombreux) de l'écosystème qui considèrent qu'à l'atomisation géographique des collaborateurs (télétravail, flexoffice, nomadisme...) répondra une recrudescence de séminaires réguliers et fréquents, comme faisant partie intégrante de la nouvelle organisation du travail.

D'ailleurs, la division "meetings & events" (M&E) de Reed & Mackay a vu son nombre d'employés multiplié par cinq depuis son acquisition par TripActions, soit en quelque 18 mois. C'est précisément la filiale Reed & Mackay qui a racheté (pour un montant non divulgué) Atlanta, récupérant, outre son fichier clients, les 70 salariés répartis sur des bureaux andalous, barcelonais et madrilènes. A croire qu'en plus de son positionnement TMC haut de gamme, l'agence anglaise pourrait devenir le fer de lance M&E de TripActions.