Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Mise à l’index, Air Madagascar fait le point


La compagnie Air Madagascar navigue en zone de turbulences depuis son inscription sur la liste noire de l’Union Européenne. Le transporteur a été contraint de recourir à des appareils d’autres compagnies aériennes, pour pouvoir poursuivre ses liaisons. Il fait le point.



Mise à l’index, Air Madagascar fait le point
Air Madagascar doit remonter la pente et redorer son blason, après avoir été mise à l’index par l’Union européenne , puis bloquée au BSP par l’IATA. La compagnie aérienne publie donc un communiqué le 9 juin, dans lequel elle indique qu’ «un des Boeing 767-300, objet d’une interdiction d’opérer en Europe depuis le 21 Avril 2011, sera très prochainement remis à son propriétaire et ne figurera plus dans la flotte d’Air Madagascar». La compagnie ajoute qu’elle maintiendra son activité sur l’Europe en recourant à des avions d’autres compagnies autorisés à opérer dans cette zone dans un premier temps, et «travaille sans relâche à ce que dans un deuxième temps, les vols soient effectués par ses propres avions». Par ailleurs, le programme des vols continue normalement sur les réseaux régional et intérieur, les liaisons étant assurées par les avions d’Air Madagascar : 2 Boeing 737-300, 2 ATR-72, 2 ATR-42 et 3 De Havilland Twin Otter.