Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 22 Août 2016

Piétonisation des berges rive droite : Paris persiste malgré l'avis défavorable de la commission


La commission d'enquête publique sur la piétonisation des voies sur berge de la rive droite de la Seine, à Paris, a rendu un avis défavorable sur ce projet. Malgré ces conclusions, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, persiste. Elle compte bien fermer ces axes à la circulation en octobre prochain.



Si la Mairie de Paris confirme, les voyageurs d'affaires devront s'armer de patience pour circuler sur la Rive Droite de la Seine qui devrait devenir piétonne à partir du mois d'octobre prochain, les voitures devant passer "en surface" le long du Grand Palais, des Tuileries et du Louvre et jusqu'à la voie sur berge de Bercy. La commission d'enquête publique sur la "piétonisation" des voies ne soutient pas le projet. Elle met en avant que le périmètre de l'enquête est insuffisant. En outre, elle estime que "l'étude d'impact ne permet pas d'établir la réalité de la réduction de la pollution automobile". Elle souligne que "les reports de circulation entraînés par la fermeture de la voie sur berge affecteront de manière significative un secteur plus large que les 1er, 4e, 7e et 12e arrondissements, auxquels a été délimité le périmètre de l'enquête publique", ajoutant que les "5e, 6e et 8e arrondissements subiront un report de près de trois quarts des véhicules qui ne pourront plus emprunter" la voie sur berge.

La maire de Paris soutient le projet
Via un communiqué, Anne Hidalgo a réagi en considérant que "Ces motivations résonnent comme un déni complet de l'urgence climatique, pourtant actée à Paris par tous les États du monde il y a moins d'un an. Elles ne tiennent pas non plus compte des motifs environnementaux, sanitaires, urbains et culturels qui sont pourtant à l'origine de ce projet de piétonisation".

La Maire de Paris, qui avait présenté le projet en janvier, estime que "Elles s'inscrivent par ailleurs en contradiction avec la volonté clairement affirmée par une nette majorité des Parisiens, qui sont plus de 60% à être favorables à cette piétonisation, dont un automobiliste sur deux, selon un sondage de l'institut Ifop d'avril 2016".

Anne Hidalgo annonce ensuite "Een tant que Maire de Paris, représentante des Parisiens et ayant la responsabilité de protéger et d'améliorer leur cadre de vie, j'ai donc décidé, dans le respect du droit, de ne pas suivre cet avis consultatif de la commission d'enquête" et compte présenter le projet au Conseil de Paris en septembre.

Elle prévoit aussi d'organiser début septembre "une conférence destinée à faire prévaloir, malgré tous ceux qui cherchent à le détisser, l’application intégrale de l’accord de Paris sur le climat".
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.