Google veut faire main basse sur le wifi dans les avions

Ce n’est pour l’heure qu’une rumeur évoquée par la presse américaine et révélée par Bloomberg : Google veut racheter à Nokia les solutions technologiques utilisées pour le wifi à bord des avions. Une offre est sur la table.

La firme de Moutain View ne cache pas ses ambitions dans ce domaine, que ce soit dans les outils de streaming à bord ou la fourniture d’informations en vol sur la destination visitée. Mais Google sait aussi qu’il y a du travail avant de devenir efficace à plus de 30 000 pieds. Une partie du lab de Google travaille déjà sur l’optimisation d’un service jugé lent et cher par les utilisateurs. Parmi les pistes exploitées, une couverture satellitaire optimisée et des relais 4G au sol.

Mais Google sait que le marché est porteur que ce soit en fourniture de services ou de contenus. Estimé par la London School Of Economic à plus de 130 milliards de dollars en 2035, le wifi à bord des avions est une "avancée incontournable devenue nécessaire".

Avec ce projet, Google pourrait ainsi compléter son offre "voyages" avec la vente à bord d'activités ou d'excursions.