Hauts-de-France: la SNCF augmente les liaisons régionales et réduit le trajet Paris-Boulogne

La compagnie ferroviaire annonce une importante augmentation du nombre de liaisons quotidiennes sur les lignes Amiens – Calais et Boulogne – Calais pour la fin de l’année. D'autre part, les nouveaux trains TER Régiolis entre Paris et Boulogne permettront de gagner 23 minutes sur le trajet.

Au niveau régional, les liaisons pour Amiens et Calais, vont être plus que doublées. Le journal La Voix du Nord précise que "Une moyenne de 14 trajets aller et 14 trajets retour", c’est l’offre que s’engage à proposer sans correspondance la SNCF à ses usagers dès la mi-décembre sur la ligne Amiens – Calais, via Boulogne. Une offre plus de deux fois supérieure à celle d’aujourd’hui avec 6 liaisons environ chaque jour. 

Sur la portion Boulogne – Calais, les trains circuleront 31 fois par jour, contre 23 en moyenne pour le moment. En ce qui concerne les liaisons en provenance et en direction de Lille, "la tendance est aussi à la hausse", précise la SNCF, sans toutefois en dire plus. Et pour connaître les futurs horaires de ces lignes, il faudra également attendre.

Au départ de Paris, les trains Intercités vont être remplacés par des TER modernes, fournis par la Région. Ces nouveaux trains, les Régiolis, vont permettre de gagner 23 minutes sur le trajet Paris – Boulogne (dans les deux sens), puisque l’usager n’aura plus à changer de train à Amiens, ce qui est imposé par le mode de traction thermique des Intercités ; les Régiolis sont électriques. Enfin, pour la fréquence, la SNCF prévoit cinq liaisons quotidiennes entre Boulogne et Paris, comme c'est le cas actuellement.