NDC Air France : Travel Planet s’engage a être prêt le 1er avril prochain si…

On voit fleurir depuis quelques semaines des annonces de certification de niveau 3 pour bon nombre de fournisseurs technologiques. Mais quid de cette intégration ? Qu'en est-il de l'interface, outil indispensable de gestion ? Les agences sont sur le pont et joueront un rôle essentiel pour les entreprises. Toutes font travailler leurs développeurs. Tristan Dessain-Gelinet, Directeur de l'agence Travel Planet, s'engage à livrer une offre NDC complète dès le 1er avril prochain... si Air France livre son API dans les délais annoncés, à savoir en janvier 2018.

NDC a indéniablement été le marqueur fort de la fin de l’année 2017, que ce soit au travers des annonces des compagnies aériennes sur les surcharges GDS, lors du congrès des Entreprises du Voyages ou lors des différentes tables rondes. Et chacun y est allé de son analyse, sa vision, sa conviction et parfois de ses incantations…

Alors que 2018 commence, il est temps de passer des discussions théoriques à une pratique opérationnel et quotidienne de NDC et de ses conséquences. A l’heure où certains annoncent une certification niveau 3, la question reste : à quoi cela va-t-il servir dans le quotidien des voyageurs, chargés de voyages, Travel Managers ou acheteurs ?

La réponse est claire est sans appel : une connexion NDC sans interface utilisateur ne sert à rien ! Vous pouvez accéder au contenu intégral (Full Content) des compagnies aériennes, si vos utilisateurs ne peuvent le visualiser et le réserver aucune production n’est possible. Cela revient à construire un moteur, mais pas la voiture qui va autour.

Les annonces de mise en place des surcharges GDS n’ont généré que des demandes de report et/ou d’annulation de ces surcharges par la distribution. Nul ne s’est positionné en prenant le parti d’accompagner ce changement inéluctable et en investissant, tant au niveau technologique qu’organisationnel. Trop peu d’acteurs ont pris la peine de rechercher les opportunités apportées par ce nouvel accès direct au stock et aux services des compagnies.

Notre industrie a trop longtemps temporisé sur les changements des ces dernières années et il est urgent d’agir ; Air France annonce son API pour mi-janvier. Si ce délai est respecté, Travel Planet s’engage à fournir au marché une connexion NDC et une interface utilisateur complète hors surcharge GDS à compter du 1er avril sans demander de report de cette surcharge.

2018 devra être l’année des mises en production si la distribution ne veut pas voir sa crédibilité et son existence même remise en cause à cout terme au profit de solutions alternatives.

Tristan Dessain-Gelinet,
Directeur de l'agence Travel Planet