OuestGo, pour faciliter le covoiturage en Bretagne

275

Si le covoiturage n'est pas le mode de transport le plus fréquents des voyageurs d'affaires, certains ont dû se tourner vers cette solution pendant les grèves de ces derniers mois. Les salariés bretons peuvent maintenant compter sur un nouvel acteur pour organiser leurs trajets. La région Bretagne a lancé la plate-forme OuestGo.fr pour promouvoir le covoiturage sur des trajets domicile/travail.

La plate-forme de covoiturage gratuite OuestGo.fr - financée par les collectivités locales (région Bretagne, le conseil départemental du Finistère et les villes de Brest, Rennes, Nantes et Saint-Nazaire) et développée par RoulezMalin – a pour objectif de faciliter le covoiturage sur les trajets bretons domicile/travail et, accessoirement pour nous, le covoiturage solidaire.

Pour profiter du service, l'utilisateur saisit un trajet (Départ-Destination) puis le site propose à ce dernier un ensemble de conducteurs disponibles sur l'itinéraire. De plus, afin de faciliter la planification du trajet, OuestGo.fr indique sur une carte l’ensemble des lieux qui sont facilement accessibles pour se retrouver avec la personne et calculer le temps de détour. Il ne reste plus qu’à contacter le conducteur après s’être inscrit.

Pour le paiement, les covoitureurs doivent s’organiser entre eux. En effet, le site ne gère aucune transactions. Un avantage à cela, il ne prend pas de commission.

Par ailleurs, le communiqué ajoute : "la solidarité est au cœur du projet OuestGo, son but est de permettre à tous de pouvoir bénéficier d’une solution pour se déplacer quotidiennement. Par exemple, il y a le covoiturage solidaire pour l’emploi, qui est une réponse aux personnes sans solution de mobilité pour accéder à un travail, une formation, un stage, une mission d’intérim, un entretien d’embauche..."

Un numéro de téléphone a été mis en place afin que les personnes sans moyens de transports puissent faire une demande de covoiturage à tout moment. De ce fait, lorsqu’un utilisateur ouvre les paramètres de son profil, il pourra accepter (ou non) d’être contacté pour être conducteur pour faire du covoiturage solidaire. La plate-forme intégrera ce service au début de l’été.