Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 24 Janvier 2018

SNCF : la région Nord veut privatiser ses lignes


Xavier Bertrand, le patron des Hauts de France ne veut plus de la SNCF. Trains bondés ou annulés, retards, visibilité réduite sur les coûts ou une absence chronique d'informations… Seule solution, anticiper la concurrence et confier l'exploitation ferroviaire de certaines lignes à des compagnies privées.



Xavier Bertrand veut privtaiser le trafic ferroviaire dans le nord
Xavier Bertrand veut privtaiser le trafic ferroviaire dans le nord
Xavier Bertrand a décidé d'anticiper l'ouverture à la concurrence du train même si sur le fond la tâche sera complexe en raison de la maîtrise du réseau par SNCF. Mais le patron du Nord est confiant "Nous irons voir les opérateurs privés, en Allemagne, en Belgique, en Angleterre. Nous serons des passagers mystère classiques. Des usagers de la région seront invités. Je ne veux pas d’appels d’offres dans lesquels tous les opérateurs sont toujours efficaces, beaux et gentils. Je veux les voir tels qu’ils fonctionnent au quotidien" explique l'édile cité par la presse.

Selon la région, "la fermeture des lignes ferroviaires non rentables va devenir la règle ces prochaines années ce qui va verrouiller le territoire". Pire, beaucoup de conseillers régionaux restent persuadés que le nombre de TGV aujourd'hui disponible sera revu en fonction des horaires et de leur taux d'occupation". Et le Président de conclure "Le modèle économique de la SNCF est plombé par l’absence de vision stratégique de l’État actionnaire depuis des décennies. Quand les responsables financiers prennent plus d’importance que les responsables techniques et les ingénieurs, il ne faut pas s’étonner qu’à un moment donné, ça se casse la figure".
Notez





1.Posté par Pibernic le 24/01/2018 09:52
Quelle que soit la compagnie utilisée, un train ne pourra sauter par dessus un autre en panne ou un obstacle.
Le seul point positif à l’ouverture à la concurrence serait, mais c’est hélas à confirmer, de pouvoir se débarrasser de l’armée Mexicaine qui pollue la SNCF.
Rendre le pouvoir aux acteurs de terrain, les écouter, leur donner les moyens d’agir fera qu’il y aura succès ou pas.
Ne vous leurrez pas, la pénurie de conducteurs fera que quelques soient les postulants, les futures compagnies ne pourront jouer les moins disants, bien au contraire.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.