Virgin Atlantic effectue le 1er vol commercial alimenté par du carbone recyclé

Il peut être difficile pour un écologiste convaincu de prendre un vol sans se sentir coupable, car les avions rejettent des tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère chaque minute de chaque jour. Au cours des dernières années, l’industrie a lentement commencé à prendre conscience de l’importance de la durabilité. Certaines compagnies aériennes ont introduit […]

Il peut être difficile pour un écologiste convaincu de prendre un vol sans se sentir coupable, car les avions rejettent des tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère chaque minute de chaque jour. Au cours des dernières années, l'industrie a lentement commencé à prendre conscience de l'importance de la durabilité. Certaines compagnies aériennes ont introduit des biocarburants dérivés de produits végétaux. Mais aujourd'hui, l'écologie du transport aérien fait un nouveau bond en avant.

Le Boeing 747 qui effectue, ce mercredi, le vol 16 de Virgin Atlantic entre Orlando et Londres Gatwick sera propulsé par un carburant réacteur unique et durable, recyclé à partir de gaz résiduaires contenant du carbone et provenant d'industries comme les aciéries. Le résultat est un produit qui s'est avéré au moins aussi puissant que le kérosène ordinaire, mais avec une empreinte carbone nettement inférieure. Ce vol est le résultat d'un partenariat entre Virgin Atlantic et LanzaTech, qui a développé le carburant. Des partenaires comme Boeing et Honeywell ont également joué un rôle important.