« Hard » confinement en Angleterre et en Ecosse : différez vos déplacements !

Boris Johnson a annoncé, ce lundi 4 janvier, un confinement strict en Angleterre jusqu'au 15 février, tout comme en Ecosse jusqu'à la fin du mois. Il est fortement recommandé d'éviter ces deux destinations d'ici là.

Un virus mutant qui prospère dans le pays, plus de 50.000 nouveaux cas par jour, près de 27.000 hospitalisations ce lundi 4 janvier, soit de 40 % supérieures au pic observé au mois d'avril, un système hospitaliers au bord de l'asphyxie. Tous les voyants sanitaires sont au rouge, au Royaume-Uni, et c'est finalement sans grande surprise que les Anglais ont pris connaissance de la "sombre allocution" prononcée par Boris Johnson hier soir annonçant un confinement aussi dur que celui du printemps dernier.

Quelques heures plus tôt, la Première ministre écossaise avait annoncé des décisions similaires pour son territoire, au moins jusqu'à la fin janvier. En Angleterre, c'est jusqu'au 15 février au moins, que les établissements scolaires sont désormais fermés, et qu'il est interdit de rompre le confinement sauf pour faire ses courses alimentaires ou faire de l'exercice.

Se rendre en Angleterre et en Ecosse

Pour l'heure, pour se rendre au Royaume-Uni, les conditions restent les mêmes que depuis le 1er janvier, date de l'application des règles "Brexit". A savoir :

Seules seront autorisées à se déplacer en France ou à y transiter depuis le Royaume-Uni, les catégories de personnes suivantes :
• les Français et les ressortissants de l’Espace européen ;
• les ressortissants britanniques ou de pays tiers qui soit résident habituellement en France, dans l’Union européenne ou dans l’Espace européen, soit doivent effectuer des déplacements indispensables (ce qui inclut les déplacements professionnels)
Les déplacements des catégories de personnes concernées seront systématiquement soumis à l’obligation de disposer du résultat d’un test Covid 19 (PCR ou antigénique) négatif réalisé sur le territoire britannique et datant de moins de 72 heures.

Cependant, le Ministère des Affaires étrangères français vient de publier sur son site la recommandation suivante : Compte-tenu de l’évolution de l’épidémie de Covid 19 et des restrictions mises en place, il reste fortement conseillé de différer les voyages au Royaume Uni.

En outre, compte tenu du caractère très évolutif de la situation, il est recommandé de consulter régulièrement les sites des Consulats de France à Londres et Edimbourg : recommandations et situation au Royaume-Uni.