Quelle stratégie pour le Groupe Accor dans les 5 années à venir ?

1326

Le groupe Accor s’intéresse davantage aux marques haut-de-gamme, au modèle de franchise ainsi qu’au potentiel du marché touristique chinois. 

Lors d’un séjour à New York effectué fin février 2024, Jean-Jacques Morin, directeur général délégué du groupe et directeur général du pôle premium, milieu de gamme et économique du Groupe Accor, a partagé la stratégie de développement de la société pour les 5 années à venir. L’occasion de rappeler les performances financières d’Accor qui réalise une augmentation de 23% du revenu par chambre disponible. Le groupe Accor affiche une solidité financière satisfaisante pour les actionnaires avec un ratio de conversion de la trésorerie établi à 59%, et traduit une performance de l’EBITDA. 

> A lire aussi : Accor enregistre des résultats records en 2023

Performance opérationnelle et rationalisation des coûts

Tirant des leçons de la pandémie de Covid-19, Accor opère un virage pour assurer l’efficacité opérationnelle du groupe illustrée notamment par une stratégie de réduction des coûts avec le passage de l’écosystème de l’entreprise vers le cloud. Une manière pour Accor d’optimiser les performances opérationnelles du groupe.

La rationalisation des coûts de l’entreprise passe également par une restructuration de son portefeuilles de marques, avec des standards simplifiés. « Nous avons considérablement réduit les normes des marques d’environ 70 % parce que nous voulons que les propriétaires se concentrent sur moins de choses, mais sur les choses les plus importantes, comme les draps et la literie”, confie Jean-Jacques Morin dans les colonnes de Skift. Une stratégie appliquée dès 2024 sur des marques comme Ibis, Novotel et Pullman. Et s’il défend le modèle de gestion pour les marques hôtelières haut-de-gamme, Accor s’attend à voir la part de franchises augmenter considérablement augmenter au cours des 5 prochaines années sur les autres segments. 

Accor mise sur la Chine

Jean-Jacques Morin a également rappelé la place cruciale jouée par l’humain dans une société marquée par les bouleversements numériques, soulignant les efforts du groupe menés au bénéfice d’une politique plus inclusive, avec une augmentation de la représentation des femmes dans les postes de direction, qui s’élève aujourd’hui à 42 %. 

Et alors que la Chine pourrait devenir le premier marché touristique mondial à l’horizon 2030, Accor renforce sa présence dans l’Empire du milieu où 500 hôtels ont déjà vu le jour dans le cadre de son partenariat avec H World Group. Le groupe espère prochainement ouvrir 400 hôtels Mövenpick by Accor en Chine suivant les négociations menées avec Sunmei.