Chine : pas de retour des voyages internationaux avant fin 2021

Alors que la Chine a mis en place des restrictions drastiques pour réduire les départs et arrivées des voyages internationaux, le pays pourrait assouplir ses conditions d’entrée fin 2021, début 2022. 

Son objectif : vacciner 40% de ses habitants d’ici le mois de juin 2021, alors que le pays compte plus de 1,4 milliard d’habitants. Une fois que le taux de vaccination de sa population atteindra les 70 ou 80%, le pays a déclaré qu’il reverrait ses conditions d’entrée, notamment en matière de quarantaine obligatoire ou bien de dépistage. Durement touché en 2020 par la pandémie, la Chine souhaite ainsi réduire tout risque de recrudescence du virus. «Compte tenu de la vitesse de vaccination actuelle de la Chine, je pense que nous aurons une barrière immunitaire au printemps prochain. Ensuite, nous devrons communiquer avec d’autres pays», a ainsi déclaré Zhang Wenhong, l’un des principaux experts en maladies infectieuses du pays, à la chaîne publique CCTV, selon le South China Morning Post.

> A lire aussi : La fausse ouverture de la Chine aux étrangers

Pour rappel, la Chine a d’ores et déjà commencé à déployer son passeport santé pour les ressortissants chinois. Ce passeport devrait ensuite permettre d’aider à la reprise des voyages pour les ressortissants internationaux. Quoi qu’il en soit, le pays ne semble pas enclin à rouvrir ses portes avant fin 2021 …