L’Italie impose une quarantaine aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni

Face à une recrudescence de cas au COVID-19 sur son territoire issus du variant Delta, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et à destination de l’Italie se voient à nouveau imposer une quarantaine à leur arrivée. Alors que le pays réfléchit à la mise en place d’un Pass Vaccinal, l’Espagne, elle, décide de supprimer le port du masque en extérieur. 

L’Italie annonce la mise en place d’une nouvelle mesure de quarantaine pour les passagers en provenance du Royaume-Uni à cause du variant Delta. Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a ainsi annoncé que cette quarantaine aurait une durée de 5 jours et que les voyageurs devront se soumettre à un test anti-Covid à leur arrivée. L’interdiction d’entrée sur le territoire national pour les voyageurs en provenance de l’Inde, du Bangladesh et du Sri Lanka est également prolongée.

A lire aussi : La France et la Turquie lèvent le couvre-feu, l’Italie fait tomber les masques

En parallèle, le Royaume-Uni réfléchit à la création d’un Pass sanitaire comme celui des pays de l’Union européenne pour envisager un assouplissement des restrictions en matière de voyage. En effet, la quarantaine obligatoire est toujours de mise pour tout individu en provenance de l’étranger, impactant fortement l’activité des compagnies aériennes et ferroviaires. Certaines comme Ryanair prévoiraient même d’intenter une action en justice contre le gouvernement au sujet de sa politique de voyage. « Nous avons commencé à examiner le rôle des vaccinations dans l’élaboration d’un ensemble différent de mesures sanitaires et de tests pour les voyages en provenance de l’étranger », a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique. 

Enfin, l’Espagne a déclaré que le masque ne serait plus obligatoire à partir du 26 juin, la situation sanitaire étant en nette amélioration. « Nos rues et nos visages vont retrouver leur aspect normal », s’est félicité Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnole.