Strasbourg-Mulhouse-Colmar : vent de reprise sur le Mice alsacien

Les trois villes membres de Meet in Alsace abordent la rentrée avec une offre enrichie, notamment sur le haut de gamme avec les hôtels Leonor (Strasbourg) et L’Esquisse (Colmar).

Le MICE alsacien, frappé de plein fouet lui aussi par la pandémie, n’est pas resté inerte pendant la crise, loin de là. Nombre de professionnels locaux du tourisme d’affaires – hôteliers, agences et lieux événementiels – ont investi dans des solutions virtuelles et hybrides (lire aussi notre article), à l’instar du Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg et du Parc Expo de Mulhouse. Des équipements aujourd’hui quelque peu délaissés, dans un contexte où les gens aspirent surtout à se revoir. «La reprise est là. Les groupes sont certes plus petits mais il y a un réel besoin des entreprises de créer de la rencontre, de l’échange, de renforcer la cohésion d’équipes, constate Mireille Dartus, directrice du Strasbourg Convention Bureau. La demande d’accompagnement des organisateurs est aujourd’hui au rendez-vous. Cette demande est franco-française mais ça bouge déjà sur l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas notamment».

La capitale alsacienne, destination phare sur le segment MICE, étoffe encore son offre. Son nouveau Parc des Expositions sera inauguré entre juin et septembre l’an prochain. Mais Meet in Alsace ne manque jamais de souligner la complémentarité d’une offre de tourisme d’affaires alsacienne portée à la fois par l’Eurométropole de Strasbourg, Colmar Agglomération et Mulhouse Alsace Agglomération. «Nous conservons notre esprit innovant et créatif, comme on peut le voir avec la transformation de friches industrielles, du Motoco au KM0 ou Kilomètre 0, des lieux à même d’être scénographiés dans le cadre d’événements Mice», note pour sa part Nathalie Birling, directrice de l’Office du tourisme et des congrès de Mulhouse et sa région. L’approche est bien sûr très différente pour Colmar, capitale des vins d’Alsace, où l’on trouve des vignerons au cœur de la ville, du Domaine Karcher au Domaine Jund.

Le restaurant du Leonor à Strasbourg. Pboto JP Nuel

L’Alsace ne cesse pour autant d’enrichir son offre MICE :

. A Strasbourg :
– L’ancien hôtel particulier du Maréchal Léonor Marie du Maine du Bourg se métamorphose en hôtel 4 étoiles lifestyle, doté de 116 chambres et suites. Inauguré en fin d’année, il compter quatre grandes salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 120 participants. Lire aussi notre article.
. Un nouveau mini-yacht électrique se veut une option idéale pour une croisière en petit groupe (onze personnes max), histoire de partager un after original le long des berges du Rhin, une coupe de champagne à la main.
. Les Citadines (166 studios et appartements) ont ouvert en août dernier en périphérie immédiate de Strasbourg. Le Cloud, son espace événementiel, dispose de 400m² de salons modulables, en lumière naturelle, avec équipement IA.

. A Mulhouse :
– La Société Industrielle de Mulhouse témoignent depuis 1826 de l’énergie des grands industriels mulhousiens. La SIM met à disposition des salles de réunion et de conférences, dont dès cet automne un tout nouvel hémicycle de 180 places et son espace réceptif de 240m².

le bar K de l’hôtel l’Esquisse à Colmar

. A Colmar :
– L’Esquisse a été inauguré cet été. Ce premier hôtel 5 étoiles de Colmar est doté de 62 chambres et suites, et de trois salons équipés pour accueillir séminaires et réunions (jusqu’à 90 personnes). Lire aussi notre article.