Le Tourisme et les Transports ont enfin un ministre

654
Le Tourisme et les Transports ont enfin un ministre

Vingt-huit jours après l'annonce des ministres "importants" du gouvernement Attal, on connaît enfin le nom des ministres des Transports et du Tourisme... Patrice Vergriete débarque aux Transports, Olivia Grégoire rempile au Tourisme.

La coupe aura donc été bue jusqu'à la lie. Alors qu'on se sera passé durant quatre semaines de ministres apparemment non essentiels, pour reprendre un euphémisme covidien, les impétrants de "second rang" n'ont même pas profité d'une exposition supplémentaire en tenant le premier rôle de l'épisode 2, plutôt que d'être noyés dans la distribution du premier.

> Lire aussi : Qui sont les ministres "voyage d'affaires" du gouvernement Attal ?

Car d'autres questions ont vampirisé leurs nominations : la ministre Oudéa-Castéra allait-elle pouvoir accompagner chaque matin ses enfants à l'école Stanislas, déchargée qu'elle serait d'une partie de ses attributions ? La réponse est oui. L'avenir de la France, qui passe fatalement par le ministère de l'Education nationale, allait-il être personnifié par un ministre du gouvernement Balladur, sous la présidence de François Mitterrand ? La réponse est non.

Vergriete et Grégoire

Depuis ce jeudi 8 février, on connaît donc le nom de la ministre du Tourisme. Il s'agit d'Olivia Grégoire. Très exactement, elle devient ministre déléguée (répondant au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire) en charge des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation. "Pas de changement", commenteront les distraits. Erreur ! Elle était auparavant, sous le gouvernement Borne, ministre déléguée (répondant au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire) aux PME, au Commerce, à l'Artisanat et au Tourisme. Nuance...

Quant au ministre délégué chargé des Transports, c'est Patrice Vergriete qui succède à Clément Beaune. Sera-t-il un ministre "pro-train" comme ce dernier ou "pro-avion" comme le fut le prédécesseur de ce dernier (vous suivez ?), Jean-Baptiste Djebarri ? On se pose la question dans cet article.