Eurostar voit le bout du tunnel, Thalys limite la casse

Avec 1,6 million de voyageurs transportés en 2021, Eurostar voit son trafic passager chuter de 85% par rapport à 2019. La compagnie devrait pouvoir augmenter son nombre de trains quotidiens d’ici fin janvier. 

Rarement la filiale de la SNCF aura vu son trafic passager aussi faible. En 2021, seuls 1,6 million de voyageurs ont emprunter le train qui traverse la Manche, soit 35% de moins qu’en 2020 et une baisse de 85% par rapport à 2019, avant la crise. 

Sa filiale Eurotunnel a enregistré l’an passé une chute de 7,6% de son chiffre d’affaires par rapport à 2020, avec 644 millions d’euros et le recul atteint 32,7% pour 2019. En cause : les restrictions sanitaires entravant le trafic entre le Royaume-Uni et le continent européen. 

Mais pour Eurostar la reprise semble plus proche que jamais. Après l’annonce de plusieurs assouplissements pour voyager entre la France et l’Angleterre, et la fin progressive des mesures anti-Covid, Eurostar devrait à nouveau opérer jusqu’à 5 rotations quotidiennes entre Paris et Londres d’ici fin janvier. En février, ce nombre devrait passer à 10 à l’occasion des vacances d’hiver britanniques. Pour rappel, depuis plus d’un an la compagnie tourne au ralenti avec deux, voire une seule et unique rotation par jour à cause des restrictions liées à la pandémie. 

De son côté, Thalys a transporté 2,7 millions de passagers en 2021, soit 8% de plus qu’en 2020 mais 66% de moins qu’en 2019. 

A lire aussi :