La RATP fait face à une forte augmentation des bagages abandonnés

638

Face à d’importants retards et perturbations sur les lignes de son réseau, la RATP a tenté de se justifier en déclarant que le nombre de bagages abandonnés avait fortement augmenté ce mois-ci. 

Après la publication du baromètre d’IDF Mobilités qui pointait du doigt des taux de régularité en baisse, RATP tente de se justifier. Si les nombreux travaux et incidents sont en cause, la RATP a également mis en avance la « recrudescence des colis abandonnés » . Selon Agnès Ogier, responsable des réseaux ferrés de la RATP, le nombre de colis abandonnés au mois d’octobre 2023 est 70 % supérieur à celui constaté en octobre 2022. « La régie a recensé 325 signalements et interventions liés à ce phénomène, contre 190 il y a un an », a-t-elle précisé. Avant d’ajouter : « C’est une tendance qui existe depuis un certain temps, mais ce mois d’octobre a été particulièrement impactant ».

> A lire aussi : SNCF-RATP : les mauvais élèves de la ponctualité

Au total, 325 colis ont été signalés ce mois-ci et le RER A comptabilise 11 heures d’interruption cumulée sur une semaine. Pour les lignes de métro, les plus touchées sont la ligne 3 avec 17 heures d’interruption et 6 pour les lignes 8, 9, 12 et 13. La RATP rappelle également que la France est repassée au niveau maximal du plan Vigipirate, entraînant une vigilance accrue : « l’appel aux démineurs est beaucoup plus systématique ». Une campagne de communication par des annonces en station et dans les trains a été lancée et plus de 54 000 étiquettes pour bagages vont être distribuées aux usagers.