Schiphol suspend son plan de réduction de vols…à cause des Etats-Unis

563

Le gouvernement néerlandais fait marche arrière en suspendant son plan de réduction du nombre de vols à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. 

Les pressions politiques auront eu raison des résolutions environnementales à Schiphol. Après avoir annoncé il y a quelques mois qu’une réduction des vols et un renforcement aurait lieu dès 2024 pour limiter l’impact environnemental et la pollution sonore liés à l’activité aérienne, le gouvernement fait volte-face. La Commission européenne s’est en effet élevée contre ce plan exprimant de « sérieuses préoccupations » concernant cette mesure et demandant aux Pays-Bas à prendre « de toute urgence (…) toutes les mesures possibles pour garantir le respect du droit européen».

> A lire aussi : Les Pays-Bas vont réduire de 10% les vols à Schiphol, IATA voit rouge

Un retournement de situation qui semble en partie dû à la position des Etats-Unis sur le sujet, qualifiant cette réduction de capacité « d’injuste, discriminatoire et anticoncurrentielle pour les compagnies aériennes ». Le pays craignait notamment que les aéroports américains doivent eux-mêmes limiter le nombre de créneaux horaires des compagnies néerlandaises, dont KLM. 

> A lire aussi : L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol va supprimer les vols de nuit et à bord de jet privé

Le gouvernement des Pays-Bas a préféré suspendre son plan de réduction des vols mais ne s’avoue pas vaincu…L’exécutif néerlandais attendra que «la Cour suprême se prononce sur la procédure en cassation» pour trancher définitivement le sujet. Cette décision n’est pas attendue avant le deuxième trimestre 2024.