Expensya lance son Forfait Mobilités Durables

La société spécialisée dans la gestion automatisée des dépenses en entreprise lance un nouveau forfait Mobilités Durables. L’objectif : inciter les entreprises à offrir à leurs collaborateurs un moyen de transport plus « propre » et permettre aux administrateurs de gérer les dépenses liées à la micro-mobilité et la mobilité multimodale. 

Après avoir annoncé il y a quelques semaines une levée de fonds à hauteur de 20 millions d’euros, la jeune pousse lance sa nouvelle offre de Forfait Mobilités Durables, dans le cadre de la nouvelle réglementation sur la loi Mobilités. « D’un montant maximal de 400€ en 2020, il est désormais de 500€ en 2021 et vise à inciter les entreprises à s’intéresser à de nouveaux modes de transports plus durables », explique Expensya à travers un communiqué. 

> A lire aussi : Forfait mobilité durable, cas pratique

L’objectif : inciter les entreprises à offrir à leurs salariés un moyen de transport plus « propre » et plus « doux » et aider les administrateurs à mieux gérer les dépenses de micro-mobilité et de mobilité multimodale, tout en améliorant la marque employeur et le bien-être des salariés. Pour ce faire, la jeune pousse souhaite s’appuyer sur la technologie de sa marque OCR+ afin d’afficher automatiquement le type d’informations à récupérer. La nouvelle solution propose également 2 modes d’utilisation : l’avance des frais par l’employé avec ensuite la collecte des justificatifs pour se faire rembourser ou une carte bleue virtuelle Expensya limitée à une liste de prestataires de mobilités autorisés. « La solution d’Expensya permet d’alimenter automatiquement les logiciels de Paie, de Comptabilité et de pilotage de bilan carbone via une intégration au système d’information de l’entreprise. Ainsi, le FMD d’Expensya permet de proposer un outil efficace aux salariés souhaitant utiliser les transports doux (vélo, trottinette, marche, rollers…) qui n’utilisent pas d’énergie polluante et ne rejettent pas de gaz à effet de serre. Ils englobent les véhicules non motorisés, les moyens de locomotion à assistance électronique, électrique ou au gaz naturel », ajoute la société.