Air France-KLM renforce sa joint-venture avec China Eastern

Air France-KLM et China Eastern Airlines comptent étendre leur partenariat de joint-venture à partir de 2019. Ils prévoient la mise en place d'un codeshare réciproque sur les routes Paris - Wuhan et Paris – Kunming. Par ailleurs, la compagnie chinoise a choisi la maintenance de la holding franco-néerlandaise pour le support équipement de ses Boeing 787.

Air France-KLM continue de resserrer les liens avec les compagnies asiatiques. Après avoir mis en place une coentreprise unique avec China Southern Airlines et Xiamen Airlines, le groupe franco-néerlandais a décidé d'étendre son partenariat de joint-venture avec China Eastern Airlines à partir de 2019.  
 
Dans le cadre de cet accord élargi, les trois membres de l'alliance SkyTeam (Air France, KLM et China Eastern Airlines) prévoient de coopérer sur deux routes supplémentaires, Paris - Wuhan et Paris - Kunming, notamment par un partage de codes réciproque. Ils ajoutent dans un communiqué "En étendant le périmètre de leur joint-venture, Air France-KLM et China Eastern offriront ainsi un choix de destinations plus large, au-delà des bases des partenaires, et permettront aux clients voyageant entre l'Europe et la Chine de bénéficier de toujours plus d'options de voyage".
 
Air France et China Eastern ont débuté leur collaboration en 2000 sous la forme d'un partage de codes sur la route Paris - Shanghai. Le partenariat a ensuite été consolidé en 2012 grâce à un accord de joint-venture. KLM a rejoint cette coentreprise en 2016, étendant ainsi l'accord à la route Amsterdam - Shanghai. 
 
Depuis octobre 2017, China Eastern détient 8,8% du capital du groupe franco-néerlandais. Elle dispose également d'un administrateur au Conseil d'administration de l'entreprise.

Des accords sur la maintenance des B787
AFI KLM E&M - la branche MRO d'Air France KLM - et China Eastern Airlines ont signé un nouvel accord sur le support équipement de la flotte de Boeing 787-9 de la compagnie chinoise, qui pourrait atteindre à terme 15 avions. Il couvre les services de réparation, l'accès à un centre régional de pièces détachées, la mise à disposition d'un stock local de pièces détachées ainsi que d'autres services dans le domaine de la formation et du soutien au développement industriel.
 
Dans ce cadre, AFI KLM E&M prévoit de développer un centre de pièces détachées pour Boeing 787 à Shanghai, afin de répondre aux besoins de China Eastern Airlines et d'autres clients à venir.