Pollution : la circulation différenciée est reconduite à Paris ce vendredi

En raison de la persistance de l’épisode de pollution à l’ozone, le préfet de police de Paris a décidé de reconduire les mesures restrictives, le 27 juillet. Les voyageurs d'affaires devront choisir leur véhicule : la circulation différenciée sera aussi appliquée sur les axes de la capitale, ce vendredi de 5h30 à minuit.

Pour la journée de vendredi 27 juillet 2018, Météo France table sur des températures très élevées en Île-de-France (jusqu'à 36°C) et un fort ensoleillement, condition favorisant la production d'ozone. Airparif prévoit pour cette journée une concentration en ozone comprise entre 190 et 220 μg/m³, soit un probable dépassement du seuil de recommandation fixé à 180μg/m³.

Ainsi, le préfet de police de Paris, en accord avec les élus et experts de la pollution, a décidé de reconduire ce vendredi, les mesures mises en place les 25 et 26 juillet.

Les véhicules non classés, de classe 4 et 5 Crit’Air sont interdits de circuler. La préfecture de Police de Paris explique "Cette interdiction concernant les véhicules les plus polluants permet de réduire de 32% la part d’oxydes d’azote émise provenant du trafic dans la zone intra A 86".

Seuls les véhicules de la classe 0 à 3 Crit’Air peuvent ainsi se déplacer dans la capitale ce vendredi.

Le communiqué ajoute "le préfet de Police a demandé à ses services de faire preuve de discernement dans les contrôles effectués, compte tenu des départs en congés".

En outre, la vitesse autorisée sur l’ensemble de la région Île-de-France est réduite depuis le 24 juillet :
-110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
- 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h ;
- 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales.
- contourner l’agglomération parisienne par la Francilienne pour les véhicules de plus de 3,5 T en transit.

En accompagnement, la Mairie de Paris a pris des mesures de gratuité du stationnement résidentiel (conditions détaillées sur www.paris.fr).

Ile-de-France Mobilités (ex-STIF) propose pour sa part un "forfait journalier anti-pollution" de 3,80€ permettant d’emprunter les moyens de transports en commun dans toute l’Ile-de- France. Le covoiturage courte distance est également gratuit avec les 8 entreprises partenaires d'Île-de-France Mobilités (conditions sur vianavigo.com)