Le MICE revisité (5/5) – des lieux atypiques et éco-responsables

Le choix d’un lieu de séminaires répond de plus au plus au besoin de sortir des clous et des sentiers battus.

- Publicité -

Le secteur du Mice a été confronté, depuis la dernière crise, à de nouvelles contraintes financières. Il a du opter pour des événements plus courts, moins lointains, plus modestes… Il a également compensé ses moindres moyens par un surcroît de créativité. D’où la demande croissante pour des lieux de séminaires «atypiques». Des agences et «venue finders» se sont spécialisés dans de tels lieux.

Ideal Meetings & Events (IME), avec Le Lab, a souhaité offrir à ses clients une plus vaste sélection de partenaires innovants, trendy et atypiques «Les entreprises qui organisent des séminaires et team-building sont en constante demande de nouveautés et souhaitent de plus en plus sortir du cadre», constatait le venue finder lors du lancement du label.

La jeune plateforme nantaise Séminaire Collection propose des maisons privées et autres lieux éco-responsables, par exemple des bungalows sur l’eau. La marketplace Snap Event joue pour sa part la carte des petits «événements» avec des lofts, appartements, péniches et autres ateliers d’artistes, la plupart appartenant à des particuliers. On citera aussi Le Sens du Regard, à Paris, lequel propose des espaces cosy aménagés avec cuisine et tous les équipements techniques nécessaires. Et  le centvingtsept by Pixelis, à Paris, un lieu qui se veut insolite et inspirant.

Les parcs d’attraction et zoos jouent aussi sur l’aspect insolite et atypique de leurs offres. Le ZooSafari de Thoiry, par exemple, propose des activités team building et incentives non loin de Paris, entre séances de travail sous un chapiteau, hébergement dans des yourtes, animations originales tels la tyrolienne au-dessus de l’enclos des lions, l’observation de la faune africaine depuis les airs avec le Safari Air Park, la visite guidée en camion brousse, des balades en segway dans les jardins…

Même approche décalée pour des lieux historiques tels des châteaux, palais, monastères… D’autres lieux misent plutôt sur le côté outdoor. On citera par exemple l’Île aux Truites, une guinguette trendy pour événements en plein-air située sur les bords de Seine, près de Fontainebleau. Pour des épreuves sportives en pleine nature, on citera Le Cercle des Héros, une initiative de Christelle Gauzet, également à l’origine des raids Défi d’Elles (associée à Laure Manaudou).The Camp est pour sa part un écrin de verdure située à la lisère d’Aix-en-Provence et Marseille, un lieu où des explorateurs de tous horizons viennent pour vivre et travailler à des solutions pour un avenir plus humain et plus durable. 

«Cela fait deux ans environ que les entreprises nous demandent de nous inscrire dans une approche éthique, sociale et écologique, constate Antoine Pastore, directeur général adjoint aux Achats chez Ideal Meetings & Events. Et nous ne manquons pas de faire savoir qu’une démarche RSE ne représente pas un surcoût, qu’un tel choix ne coûte pas plus cher».

Le «venue finder» a récemment franchi une étape en nouant un partenariat avec le label de tourisme durable Clef Verte, afin d’encourager la mise en œuvre d’une gestion durable des événements professionnels.

Certaines thématiques semblent en revanche bien loin du concept d’outdoor. Cuistot du Coin a développé une offre de team building. Manifestory a racheté Aiko Creative Vision spécialisée dans la création et le développement numérique. Les Ateliers du court-métrage ont lancé un team building articulé autour des personnages de mangas, baptisé Cinémanga.

Citons enfin le concept «Comme à la maison», une démarche loin d’être nouvelle. Châteauform’ l’a compris depuis des années avec ses «couples d’hôtes» accueillant dans des demeures historiques. Un concept en forte croissance et qui se développe aujourd’hui sous d’autres formes.

Retrouvez ci-dessous les liens vers les autres articles du dossier « Mice Revisité »
. Quelles destinations en 2020 ?
. La vague montante des « learning expéditions »
. G.Meynard (ProSky) : « L’Europe du Nord est dans l’air du temps »
. la nature au coeur