Il est grand temps de clarifier les pistes technologiques du voyage d’affaires !

On l’a bien vu ces dernières semaines, chaque grande rencontre organisée par un acteur du voyage d’affaires se solde par une vision technologique dont on ne comprend pas bien les tenants et les aboutissants. Lorsque j’étais enfant, une bande dessinée montrait quelques adolescents férus en quête de nouvelles bêtises se réunir autour d’une table pour réfléchir à quels nouveaux supplices ils allaient soumettre leurs copains.

Qui peut m’aider à gérer mes voyageurs ?

Ne croyez pas que seule la naïveté m'a poussé à poser cette question qui, pour certains d'entre vous, semblera évidente. Et pourtant, à l'heure du tout technologie, c'est encore la relation humaine qui pilote les liens entre l'acheteur voyage et le voyageur. Contrairement à ce que l'on pense, on le voit tous les jours, il n'est pas simple d'entretenir une relation suivie avec des salariés pour qui le voyage d'affaires n'est qu'une étape voire une obligation de leur activité professionnelle.

Travel Manager, un métier porté par les idées ou l’argent ?

Depuis que je suis arrivé dans le métier, on me parle avec des trémolos dans la voix du besoin d'aller vers la qualité pour mes voyageurs. Depuis que je fais ce métier, on me parle d'économies permanentes indispensables à la survie de l'entreprise. Je ne suis pas un TM mais un magicien. On me voit en faiseur de miracles, en remplaçant du Père Noël… Je suis à peine un acheteur de voyages.

Quand le voyage d’affaires s’impose au coeur de la nuit…

Délégué général de l'AFTM, Thibault Barat vit au quotidien au rythme des acheteurs et des voyageurs d'affaires. Et pour ce passionné de running, se déplacer ne se limite pas à l'exercice d'une activité professionnelle. Le voyage est plus qu'une aventure, c'est aussi une bulle d'air. Un instant qui n'appartient qu'aux voyageurs. Il observe, analyse, imagine sans jamais perdre de vue que faire des déplacements professionnels, c'est aussi réveiller en soi la vie qui l'entoure. S'ouvrir au monde, en toute humilité et avec une curiosité quasi maladive, voilà une règle de vie qui s'accommode autant des contraintes que des moments de liberté. D'où sa réflexion.

SNCF, l’indispensable réforme

Les propos de la Ministre des transports, Madame Elisabeth Borne, ont sans doute choqué les cheminots même s'ils étaient empreints de bons sens. Sans annoncer qu'elle souhaitait la fermeture de gares ou de lignes, elle veut engager une réflexion avancée sur le futur du train en France. Officieusement, personne n'élimine l'option "refonte du réseau". Mais personne, aujourd'hui, ne veut le confirmer !

Quel avenir pour le Offline ?

A l'heure ou les technologies envahissent le quotidien des TMC, des travel managers et des voyageurs d'affaires eux mêmes, quelle place reste t-il pour l'intervention humaine dans le voyage d'affaires ? C'est toute la question que se pose notre contributeur, Yann Le Goff.

L’IA est-elle la nouvelle mode du moment pour le voyage d’affaires ?

En moins de quinze jours, l'intelligence artificielle semble être devenu le sujet n°1 du voyage d'affaires. Si j'en crois mes cours de l'école de commerce, le réalisme et le pragmatisme sont deux qualités indispensables pour le business. Si j'écoute mon expérience d'acheteur, je sais aussi qu'innovation et anticipation sont indispensables à mon quotidien. Mais à l'évidence, ce que je sais ne servira plus à rien avec l'Intelligence Artificielle qui remplacera la mienne, sclérosée par les machines.

10 raisons pour lesquelles je déteste les aéroports

Avec la rentrée, de nombreux voyageurs d'affaires vont retrouver les aéroports. Des plateformes qu'ils ont peut-être regardé d'un autre oeil avec leur petite famille, s'ils ont décollé cet été vers d'autres horizons. Mais qui en tout état de cause, même en dehors des périodes de vacances, restent très saturées par les nouvelles directives de contrôle. Le billet amusant d'une blogueuse de talent peut leur rappeler de quoi leurs déplacements professionnels sont faits: de beaucoup d'aléas ! Allez, bonne reprise à tous !

SNCF, l’été de toutes les difficultés

Contrairement à ce que j’ai pu lire ici et là, parfois même sur DéplacementsPros, se déplacer l’été en train n’est pas une tâche facile. Au-delà de la sur-fréquentation naturelle pendant la période des vacances, il faut se rendre à l’évidence : l’organisation de la SNCF est défaillante et ne répond pas aux attentes de ses clients.

Quand l’aviation d’affaires innove au profit des acheteurs Voyage

Le salon du Bourget de cette année n’a pas apporté de vraies révolutions pour les voyageurs d’affaires. Seul le magnifique Airbus A350-1000 a retenu l’attention de tous, tant sa manœuvrabilité, son silence et sa ligne sont magnifiques. Au final, pas grand-chose de neuf dans les compagnies ou dans les cabines "passagers". L’intérêt était sur le tarmac du côté du marché de l'aviation d'affaires, en pleine évolution.
- Publicité -