Covid-19, news Transport du 25 mars

Transport terrestre

  • La SNCF, à partir de vendredi 27 mars, va passer de 90 TGV par jour – soit aujourd’hui 15% du service normal –  à 40, soit 7% du trafic habituel ! Le service de TGV low cost Ouigo va être suspendu.

    - Publicité -
  • La compagnie ferroviaire assure actuellement 30 à 50% de ses RER et Transilien.
  • Vers l’étranger, le service a été suspendu vers l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Circulent encore quelques Eurostar vers Londres, Thalys vers le Benelux, et Lyria vers la Suisse.
  • La SNCF a annoncé la gratuité sur ses TGV et Intercités pour les médecins, infirmiers et aide-soignants.
  • La région du Grand Est accorde également au personnel médical la gratuité de ses réseaux de transports (TER et bus interurbains).

  • Les transports en commun de la région parisienne vont être fortement réduits à partir de ce jeudi 26. Le trafic des métros et RER sera de 30% par rapport au trafic habituel. Une cinquantaine de stations de métro vont fermer. Métros et RER fonctionneront désormais de 6h à 22h.

  • Afin de limiter au maximum les contacts avec les chauffeurs, le ticket SMS – testé depuis un an par la RATP – se généralise dans les bus d’Ile-de-France.

  • Uber va suspendre les comptes des chauffeurs testés positif au Covid-19.
  • Le secrétaire d’État aux transports souhaite inscrire la mesure de désinfection quotidienne de tous les transports en commun dans la loi
  • L’approvisionnement des stations-services est maintenu comme à son habitude.

 Transport aérien

  • Air France n’opère plus que 10% de ses vols. Lire notre article Air France détaille son offre pour les prochains jours.
  • Air Austral maintient cette semaine des vols Paris-Réunion, Réunion-Mayotte et Paris-Mayotte, réservés aux seuls passagers disposant de dérogations. Lire notre article Air Austral : quels vols cette semaine sur Paris-La Réunion et Paris-Mayotte
  • Tous les vols d’agrément à destination des départements et région d’Outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Mayotte) sont interdits dans les prochains jours, ont annoncé l’ensemble des préfectures de ces territoires, sauf dérogations. Lire notre article Coronavirus : dérogations obligatoires pour voler entre la Métropole et les DOM.
  • Air Tahiti Nui et French bee suspendent leurs vols entre Paris et Papeete. ATN arrête l’intégralité de ses vols à compter du 28 mars, pour une durée d’un mois, mais quelques vols entre Papeete et Paris sont néanmoins prévus dans les prochains pour rapatrier en Métropole.
  • Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d’Etat aux Transports, a annoncé que l’aéroport d’Orly pourrait fermer la semaine prochaine. L’activité basculerait alors sur Roissy CDG.
  • A Orly, ADP ferme le terminal 2 qui accueille Easyjet et Air Europa notamment à 23H30 ce mardi 17 mars.
  • A Roissy CDG sont déjà fermés les terminaux 3, 2G, et le hall M du 2E. Toute l’activité du terminal 3 utilisé normalement par les low-costs a été transférée dans les terminaux 1 et 2.
  • Le groupe ADP a annoncé 80% de ses salariés au chômage partiel à compter de ce lundi 23 mars.
  • L’aéroport de Nice a fermé son terminal 1 et regroupé son activité au terminal 2.
  • L’aéroport de Lille-Lesquin est fermé aux vols commerciaux depuis dimanche soir. Lire notre article Coronavirus : vols commerciaux suspendus sur l’aéroport de Lille-Lesquin.
  • Le gouvernement a demandé aux compagnies aériennes françaises de tout mettre en œuvre pour rapatrier les Français bloqués à l’étranger. Ce mardi, Air France assurait ainsi des vols de rapatriement de nos compatriotes depuis Dubaï, Santiago, Dakar et Bogotá.
  • Les autorités des Émirats arabes unis ont annoncé ce mercredi 25 la fermeture aux passagers, à partir de ce 25 mars, des aéroports de Dubai et Abu Dhabi.

  • Oman Air a annoncé ce mercredi 25 suspendre tous ses vols en provenance et à destination de Mascate, à partir du 29 mars et jusqu’à nouvel ordre.
  • La compagnie aérienne low-cost Norwegian, en grande difficulté financière depuis plusieurs mois, se voit garantir 3 milliards de couronnes (environ 247 millions d’euros) de prêts bancaires par l’Etat norvégien. Lire notre article La Norvège vole à la rescousse de Norwegian

  • Ryanair suspend pratiquement tous ses vols (à l’exception de rares liaisons entre le Royaume-Uni et l’Irlande) à partir de ce mardi 24 mars.
  • IAG, maison-mère de British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling et Level réduit ses capacités de 75% en avril et mai.

  • Plus de 90 % des avions du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Brussels Airlines, Austrian) sont cloués au sol.

  • SAS a suspendu 90% de ses vols.

  • Cathay Pacific (et sa filiale Cathay Dragon) n’opère plus que 4% de ses vols habituels.

  • L’australienne Qantas et sa filiale Jetstar réduiront la capacité internationale d’environ 90% et la capacité intérieure d’environ 60% à partir de fin mars jusqu’«au moins» la fin du mois de mai de cette année.

  • La compagnie grecque Aegean suspend tous ses vols internationaux du 26 mars au 30 avril.

  • Les compagnies américaines tirent la sonnette d’alarme et appellent les autorités du pays à leur venir en aide pour tenter de garder leurs activités durant la crise sanitaire en demandant une aide à hauteur de 50 milliards de dollars. 
  • Alitalia rend le port du masque obligatoire pour ses passagers.
  • Les États-Unis interdisent, à compter de ce vendredi 13 au soir, l’accès de son territoire aux ressortissants des pays de l’Espace Schengen. Avec un impact énorme pour les compagnies aériennes. Lire notre article Interdiction du territoire américain : une déflagration pour le pavillon aérien européen.
  • Après Air France ce mercredi 4, c’était au tour de Corsair ce jeudi d’annoncer qu’elle offrait le choix à ses clients de modifier ou reporter leurs réservations. Lire notre article COVID-19 : Corsair offre le choix de modifier ou reporter sa réservation.
  • Fortement impacté par le coronavirus et déjà en mauvaise santé, la compagnie britannique Flybe est mise en redressement judiciaire.
  • Les aéroports européens « vont perdre 187 millions de passagers cette année« , a prévenu mardi l’ACI, l’Airport Council International, qui représente le secteur aérien.
  • L’Europe suspend la règle des 80/20 sur les créneaux horaires. Les compagnies aériennes peuvent être soulagées. A l’impact énorme de l’épidémie de coronavirus sur leur activité s’ajoutaient depuis quelques jours des critiques sur le maintien de vols très peu remplis mais opérés uniquement par crainte de perdre les slots…
  • L’épidémie de coronavirus va faire perdre plus de 35 milliards d’euros aux compagnies aériennes africaines cette année, selon l’IATA, l’association internationale du transport aérien.