Déconfinement – Actualité Transport du 4 mai

Alors que de nombreux pays d’Europe et d’autres parties du monde, s’engagent sur la voie du déconfinement, la question de la distanciation sociale dans les transports n’est toujours pas tranchée. Ainsi en France, l’Etat, la SNCF et la RATP demandent aux entreprises d’aménager les horaires et d’avoir au maximum recours au télétravail. A bord des avions, la question se pose de savoir s’il faut condamner ou non le siège du milieu, avec le risque de voir flamber le prix des billets.

Transport terrestre

  • 04/05. La SNCF a déjà perdu deux milliards d’euros en raison de la pandémie de coronavirus. A cela s’ajoute le milliard de manque à gagner subi pendant la grève contre la réforme des retraites. Lire notre article
  • 04/05. A bord des Eurostar et Thalys, les masques sont désormais obligatoires. Lire notre article.
  • 29/04. En écho aux mesures annoncées par le Premier ministre concernant le déconfinement, la SNCF lance un « appel solennel » au télétravail.
  • 28/04. Lors de la présentation du plan de déconfinement ce 28 avril, Edouard Philippe a indiqué que « la fermetures prolongée des frontières (est une) conséquence négative d’un confinement prolongé » sans indiquer quand elles rouvriront. En attendant, après le 11 mai :
    • S’agissant des déplacements inter-régionaux ou inter-départementaux, ils seront réduits aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
    • Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel.
    • Le jeudi de l’Ascension sera bien férié « mais ce n’est pas le moment de quitter son département pour partir en weekend » a insisté Edouard Philippe.
    • Le port du masque sera obligatoire pour tous les passagers dans les transports publics pendant les trois semaines suivant la fin du confinement le 11 mai, mais les règles de distanciation imposeront d’en réduire drastiquement la capacité, a précisé  le Premier ministre.
    •  La capacité du métro parisien sera « drastiquement réduite par rapport à sa capacité normale. Il faudra condamner un siège sur deux, favoriser, par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d’affluence » a également indiqué le Chef du gouvernement. 
  • 26/04. Les déplacements d’une région française  à une autre, par transports en commun, pourraient à nouveau être autorisés dès lors que les mesures barrière et les règles de distanciation sociale sont respectées, propose le Conseil scientifique dans un avis sur le déconfinement
  • 26/04. La Présidente de la Région île-de-France, Valérie Pécresse, annonce la distribution prochaine de deux millions de masques pour les usagers des transports franciliens, « un pour chaque abonné Navigo ».                                                                                                                                                                                                       
  • Transport aérien
  • 03/05. « Si l’on veut appliquer la distanciation sociale à bord des avions, les prix vont augmenter d’au moins 50% au minimum. » Invité de Bfmtv, Alexandre de Juniac, président de l’Iata (l’association internationale du transport aérien) et ancien PDG d’Air France, est catégorique faire voler un avion au 2/3 rempli n’est tout simplement pas rentable.
  • 03/05. Le Portugal a décidé de limiter l’occupation des avions à deux tiers de leur capacité afin de respecter la distanciation sociale entre les passagers alors que sa compagnie nationale TAP va reprendre jeudi 7 mai ses premiers vols internationaux.

    Cette limite qui est entrée en vigueur dimanche 3 mai « permet de garantir une distance appropriée entre les passagers et assurer leur sécurité. »

  • 03/05. Air France répond à une passagère qui avait voyagé à bord d’un vol « bondé » reliant Pointe-à-Pitre à Paris le 27 avril dernier, s’inquiétant qu’aucune mesure de distanciation n’ait été mise en place. 472 passagers se trouvaient à bord de l’avion, dont certains voyageant sans masque. Le directeur régional de la compagnie explique qu’un masque est proposé aux passagers qui n’en ont pas et que Air France  applique la distanciation physique « quand le remplissage de l’avion est inférieur à 70%. » Monsieur de La Palice n’aurait pas mieux répondu.   
  • 29/04. Air France ne doit plus vendre de billets entre Paris et une ville française située à moins de 2h30 en TGV. En échange d’une aide de 7 milliards d’euros, le transporteur devra remplir plusieurs obligations a assuré ce mercredi 29 avril Bruno Le Maire. La compagnie nationale devra, par exemple, limiter ses vols entre Paris et Lyon, Bordeaux, Nantes ou Rennes à ses clients en correspondance.
  • 29/04. British Airways va licencier un quart de ses effectifs.
  • 29/04. Lufthansa menace d’organiser son insolvabilité si les conditions d’octroi d’un prêt de 9 milliards par l’Etat allemand n’étaient pas modifiées.
  • 29/04. British Airways va licencier un quart de ses effectifs.
  • 29/04. Lufthansa menace d’organiser son insolvabilité si les conditions d’octroi d’un prêt de 9 milliards par l’Etat allemand n’étaient pas modifiées.
  • 29/04. Confrontée, comme la plupart des compagnies aériennes, à une situation financière catastrophique due à la pandémie de Covid-19, Air Algérie prévoit, afin d’éviter la faillite, une restructuration massive de ses agences à l’étranger et une optimisation de ses effectifs.
  • 29/04. La compagnie aérienne française, ASL Airlines France prévoit la reprise de ses vols internationaux vers l’Algérie à partir du 21 juin. Le transporteur desservira 5 destinations : Alger, Oran, Constantine, Annaba et Bejaïa.
  • 28/04. En raison de l’inaction de la plupart des gouvernements d’Afrique et du Moyen-Orient, de nombreuses compagnies aériennes sont exposées à un très fort risque d’effondrement, prévient l’IATA (l’association internationale du transport aérien).
  • 28/04. L’Argentine va suspendre la vente de billets pour tous les vols commerciaux à destination et en provenance d’Argentine au cours des quatre prochains mois, avertissant ceux qui ne respecteraient pas les règles qu’ils seront condamnés à une amende. Seuls les vols transportant du fret et ceux impliqués dans le rapatriement des citoyens seront autorisés à opérer, a indiqué le gouvernement. Le décret, signé par l’Administration nationale de l’aviation civile de l’Argentine, est considéré comme l’une des interdictions de voyager les plus strictes au monde.
  • 28/04. Turkish Airlines n’effectuera aucun vol intérieur ou international avant le 28 mai, a annoncé la compagnie mardi. Le transporteur national turc déclare que la décision a été prise « pour protéger la santé publique » pendant la pandémie de coronavirus.
  • 27/04. Alors qu’Air France vient d’obtenir 7 milliards d’euros d’aides publiques, le groupe Lufthansa, lui, devra attendre. Ce lundi, le ministre de l’Economie allemand a déclaré que « tous les faits (soient) mis sur la table » avant de prendre une décision. 
  • 27/04. Le Syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes (françaises, ndr) demande la mise en place d’un fonds d’urgence d’un milliard d’euros pour aider les compagnies aériennes françaises hors Groupe Air France. La demande du SCARA fait suite à l’aide publique obtenue par Air France pour un montant de 7 milliards d’euros.
  • 27/04. Des compagnies aériennes françaises d’Outre-mer (Air Tahiti, Air Calédonie, Air Tahiti Nui, Air Saint Pierre, Air Corsica et Air Austral) réclament l’aide de l’Etat avec « un fonds d’un montant d’un milliard d’euros », après le soutien de 7 milliards accordé à Air France pour faire face à la crise du coronavirus.
  • 27/04. Emirates, la compagnie aérienne basée à Dubaï annonce qu’elle va procéder à un demi million de remboursements d’ici le mois d’août prochain, en raison des nombreuses annulations de vols dues à la pandémie de coronavirus et aux restrictions de voyages qui vont avec.
  • 26/04. Déjà confrontées à un trafic quasiment nul, 57 compagnies aériennes, dont Air France, pourraient bien se retrouver au tribunal si l’UFC met ses menaces à exécution. L’association de consommateurs veut assigner en justice les transporteurs qui, en toute illégalité, refusent de rembourser leurs clients.
  • 26/04. L’Indonésie annonce qu’elle interdit temporairement les voyages aériens nationaux et internationaux à compter du vendredi 24 avril pour empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19. L’interdiction sera en vigueur jusqu’au 1er juin. Les exceptions à l’interdiction portent sur les vols de rapatriement pour les citoyens indonésiens et étrangers, ainsi que sur les voyages des fonctionnaires de l’État, du personnel diplomatique et des représentants des organisations internationales.
  • 25/04. Sept milliards d’euros de prêts bancaires seront accordés à Air France. Ces prêts se décomposeront en 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90% par l’État et 3 milliards de prêt direct de l’État, a précisé Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie.
  • 23/04.  Comparé à l’année dernière, le trafic aérien en Europe a chuté de 90%, selon les derniers chiffres communiqués ce jeudi 23 avril par l’Iata (l’association internationale du transport aérien). En un mois, les compagnies aériennes européennes ont perdu 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’aide des gouvernements est une question de survie, annonce l’Association du transport aérien.
  • 21/04. Air France lance son plan de reprise de vols le 11 mai et vise un objectif de 30 % de son trafic pour juillet.
  • 21/04. Si les règles de distanciation sociale prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19 sont correctement appliquées dans les avions, les compagnies aériennes devront augmenter leurs prix de 50% ou faire faillite, selon l’Iata (l’association internationale du transport aérien). 
  • 20/04. Air France annonce que des masques de protection seront distribués aux passagers qui n’en possèdent pas à bord de ses appareils affichant un fort taux de remplissage.
  • 17/04. L’épidémie de coronavirus va faire perdre plus de 35 milliards d’euros aux compagnies aériennes africaines cette année, selon l’IATA, l’association internationale du transport aérien.
  • 17/04. Corsair avait prévu de relancer des opérations limitées sur l’Outre-Mer à partir du début mai. La compagnie a communiqué de nouvelles dates de reprise des vols, soit Paris Orly – St. Denis de la Réunion le 12 juin, Paris Orly – Fort-de-France le 13 et Paris Orly – Pointe-a-Pitre le 14. La reprise des dessertes dépend bien sûr de la réouverture d’Orly, et ces dates peuvent encore changer.