Coronavirus, infos Transport 29 avril

Transport terrestre 29/04. En écho aux mesures annoncées par le Premier ministre concernant le déconfinement, la SNCF lance un « appel solennel » au télétravail. 28/04. Lors de la présentation du plan de déconfinement ce 28 avril, Edouard Philippe a indiqué que « la fermetures prolongée des frontières (est une) conséquence négative d’un confinement prolongé » sans indiquer quand elles rouvriront. En attendant, […]

Transport terrestre

  • 29/04. En écho aux mesures annoncées par le Premier ministre concernant le déconfinement, la SNCF lance un "appel solennel" au télétravail.
  • 28/04. Lors de la présentation du plan de déconfinement ce 28 avril, Edouard Philippe a indiqué que "la fermetures prolongée des frontières (est une) conséquence négative d'un confinement prolongé" sans indiquer quand elles rouvriront. En attendant, après le 11 mai :
    • S'agissant des déplacements inter-régionaux ou inter-départementaux, ils seront réduits aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
    • Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel.
    • Le jeudi de l'Ascension sera bien férié "mais ce n'est pas le moment de quitter son département pour partir en weekend" a insisté Edouard Philippe.
    • Le port du masque sera obligatoire pour tous les passagers dans les transports publics pendant les trois semaines suivant la fin du confinement le 11 mai, mais les règles de distanciation imposeront d'en réduire drastiquement la capacité, a précisé  le Premier ministre.
    •  La capacité du métro parisien sera "drastiquement réduite par rapport à sa capacité normale. Il faudra condamner un siège sur deux, favoriser, par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d'affluence" a également indiqué le Chef du gouvernement. 
  • 26/04. Les déplacements d'une région française  à une autre, par transports en commun, pourraient à nouveau être autorisés dès lors que les mesures barrière et les règles de distanciation sociale sont respectées, propose le Conseil scientifique dans un avis sur le déconfinement
  • 26/04. La Présidente de la Région île-de-France, Valérie Pécresse, annonce la distribution prochaine de deux millions de masques pour les usagers des transports franciliens, "un pour chaque abonné Navigo".
  • 21/04. Invitée de la chaîne Bfm Business, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse a évoqué le déconfinement de sa région à partir du 11 mai. Selon elle, seulement un million de personnes, contre cinq millions habituellement, pourront emprunter les transports en commun dans un premier temps.
  • 15/04. La SNCF veut un déconfinement avec des masques. Avec la reprise progressive du trafic ferroviaire d'ici l'été, les passagers devront porter des masques, a indiqué mercredi le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou.
  • 10/04. Pour la première fois de son histoire la SNCF va recourir au chômage partiel pour  une partie de ses salariés. En parallèle, le groupe ferroviaire a annoncé que les voyageurs pourront gratuitement se faire rembourser leur billet de train jusqu’au 24 juin. 
  • 07/04. La SNCF annonce que tous les voyages en train jusqu'au mercredi 24 juin peuvent être désormais annulés sans frais.
  • En berne depuis plusieurs semaines désormais à cause du coronavirus et des mesures de confinement, notamment, en zone urbaine, Uber a toutefois réussi à trouver de quoi (re)lancer doucement son activité avec Uber Medics, une nouvelle offre de VTC dédiée au transport du personnel de santé. 
  • Au même titre que la SNCF, la RATP réduit son trafic à travers Paris et sa région. Désormais les trains circuleront uniquement de 6h00 à 22h00 et de nombreuses stations resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. 
  • Valérie Pécresse a récemment annoncé le remboursement du pass Navigo pour le mois d’avril. Une bonne nouvelle pour les (anciens) usagers des transports en commun parisiens, soumise cependant à conditions. 
  • Suite à une (très) forte réduction de son trafic, la SNCF a annoncé qu’elle avait désormais atteint son niveau « plancher ». Par conséquent, le trafic ne pourra plus être réduit davantage.
  • 27/03. La SNCF, depuis ce vendredi, est passé de 90 TGV par jour - soit 15% du service normal -  à 40, soit 7% du trafic habituel ! Les trains Intercités seront également ramenés à un taux de 7% de circulation. Le service de TGV low cost Ouigo est suspendu depuis ce vendredi 27 mars. Plus d'infos dans notre article de ce lundi.
  • La SNCF ne prélèvera pas le mois d’avril sur les abonnements TGV et TER.
  • La SNCF a annoncé la gratuité sur ses TGV et Intercités pour les médecins, infirmiers et aide-soignants.
  • La région du Grand Est accorde également au personnel médical la gratuité de ses réseaux de transports (TER et bus interurbains).
  • La région Centre Val de Loire accorde également la gratuité de ses transports (Rémi) aux personnels soignants, aux pompiers et aux membres des forces de police. Cette mesure de Gratuité est mise en place pour les déplacements quotidiens et sur présentation d’une carte professionnelle ou d’une attestation de l’employeur.
  • Afin de limiter au maximum les contacts avec les chauffeurs, le ticket SMS - testé depuis un an par la RATP - se généralise dans les bus d’Ile-de-France.
  • Uber suspend les comptes des chauffeurs testés positif au Covid-19.
  • Le secrétaire d’État aux transports souhaite inscrire la mesure de désinfection quotidienne de tous les transports en commun dans la loi
  • L’approvisionnement des stations-services est maintenu comme à son habitude.

Transport aérien

FRANCE

  • 27/04. Le Syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes (françaises, ndr) demande la mise en place d’un fonds d’urgence d’un milliard d’euros pour aider les compagnies aériennes françaises hors Groupe Air France. La demande du SCARA fait suite à l’aide publique obtenue par Air France pour un montant de 7 milliards d’euros.
  • 27/04. Des compagnies aériennes françaises d'Outre-mer (Air Tahiti, Air Calédonie, Air Tahiti Nui, Air Saint Pierre, Air Corsica et Air Austral) réclament l'aide de l'Etat avec "un fonds d'un montant d'un milliard d'euros", après le soutien de 7 milliards accordé à Air France pour faire face à la crise du coronavirus.
  • 26/04. Déjà confrontées à un trafic quasiment nul, 57 compagnies aériennes, dont Air France, pourraient bien se retrouver au tribunal si l’UFC met ses menaces à exécution. L’association de consommateurs veut assigner en justice les transporteurs qui, en toute illégalité, refusent de rembourser leurs clients.
  • 25/04. Sept milliards d'euros de prêts bancaires seront accordés à Air France. Ces prêts se décomposeront en 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90% par l'État et 3 milliards de prêt direct de l'État, a précisé Bruno LE Maire, le ministre de l'Économie.
  • 21/04. Air France lance son plan de reprise de vols le 11 mai et vise un objectif de 30 % de son trafic pour juillet.
  • 21/04. Si les règles de distanciation sociale prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19 sont correctement appliquées dans les avions, les compagnies aériennes devront augmenter leurs prix de 50% ou faire faillite, selon l’Iata (l’association internationale du transport aérien). 
  • 20/04. Air France annonce que des masques de protection seront distribués aux passagers qui n’en possèdent pas à bord de ses appareils affichant un fort taux de remplissage.
  • 17/04. Air France détaille son plan de vols réduit des prochains jours. Lire notre article.
  • 17/04. Corsair avait prévu de relancer des opérations limitées sur l'Outre-Mer à partir du début mai. La compagnie a communiqué de nouvelles dates de reprise des vols, soit Paris Orly - St. Denis de la Réunion le 12 juin, Paris Orly - Fort-de-France le 13 et Paris Orly - Pointe-a-Pitre le 14. La reprise des dessertes dépend bien sûr de la réouverture d'Orly, et ces dates peuvent encore changer.
  • 16/04. Air Tahiti Nui, dans le cadre de la continuité territoriale, devait opérer un vol tous les dix jours entre Paris et Papeete.
  • 16/04. Air France et easyJet aménagent leurs conditions d'annulations et de reports. Notre article Avoirs, reports, remboursements, les inflexions d'Air France et easyJet.
  • 16/04. Le groupe VINCI AIRPORTS dévoile les chiffres clés de son trafic aérien lors du premier trimestre 2020. Un premier trimestre marqué par un recul de -20,9% et à une activité désormais limitée aux services publics, sanitaires et logistiques. 
  • 15/04. Air France organise 4 vols de rapatriement entre Alger l’aéroport de Roissy CDG afin de permettre aux ressortissants français bloqués dans le pays de rentrer chez eux.

    Ces 4 vols spéciaux seront opérés dans le courant de ce mois d’avril

  • 15/04. Le trafic des aéroports parisiens s'est inscrit en baisse de 58,5% en mars 2020, par rapport au même mois de l'année dernière, selon Aéroports de Paris (ADP).

  • 15/04. Ce mercredi 15 avril, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, a indiqué que le gouvernement prendrait une décision sur le soutien public à Air France d’ici « les prochains jours ». 
  • 10/04. Quelles sont les étapes pour préparer le confinement d'un avion. Les réponses dans notre article.
  • 10/04. Air France a détaillé son plan de vol de la semaine du 13 avril. Lire notre article.
  • 10/04. Air Austral maintient deux vols hebdomadaires Paris Saint-Denis de la Réunion jusqu'au 26 avril. Lire notre article.
  • 10/04. L'aéroport d'Orly estime que le trafic commercial peut redémarrer rapidement, dès que les conditions seront réunies. Lire notre article.
  • 9/04. Air France publie des chiffres du mois de mars catastrophiques... en attendant pire. Lire notre article.
  • 6/04. Air France a détaillé son plan de vol de la semaine du 6 avril. Lire notre article.
  • En pleine crise économique liée au coronavirus, Air France-KLM négocie actuellement des emprunts garantis par la France et les Pays-Bas à hauteur de 6 milliards d’euros. L’objectif : survivre à la crise. 
  • La desserte aérienne (et maritime) de la Corse est aujourd'hui très réduite. Air Corsica n'assure que quelques rares vols depuis Ajaccio sur Nice et Marseille. Lire notre article.
  • Air Austral ne maintient ces prochaines semaines que deux vols hebdomadaires entre Paris CDG et Saint-Denis de la Réunion. Lire notre article.
  • A Paris, seules 17 compagnies aériennes volent encore sur Paris CDG (Orly est fermé), assurant 60 mouvements contre 1 300 normalement. Lire notre article.
  • (05/04) Il restait ce dimanche environ 5 000 Français encore bloqués à l'étranger, selon le Quai d'Orsay, sur les 130 000 en demande de rapatriements il y a quinze jours. L'opération de rapatriement est pratiquement terminée. Air France a assuré la semaine dernière plusieurs vols de rapatriement. Qatar Airways a également ramené de nombreux Français dans l'Hexagone.

EUROPE

  • 29/04. British Airways va licencier un quart de ses effectifs.
  • 29/04. Lufthansa menace d'organiser son insolvabilité si les conditions d'octroi d'un prêt de 9 milliards par l'Etat allemand n'étaient pas modifiées.
  • 28/04. Turkish Airlines n'effectuera aucun vol intérieur ou international avant le 28 mai, a annoncé la compagnie mardi. Le transporteur national turc déclare que la décision a été prise "pour protéger la santé publique" pendant la pandémie de coronavirus.
  • 27/04. Alors qu’Air France vient d’obtenir 7 milliards d’euros d’aides publiques, le groupe Lufthansa, lui, devra attendre. Ce lundi, le ministre de l’Economie allemand a déclaré que « tous les faits (soient) mis sur la table » avant de prendre une décision. 
  • 27/04. Allemagne : la Commission européenne a donné son feu vert au prêt public garanti par l'Etat allemand en faveur de la compagnie Condor. La commission a conclu le prêt d'un montant de 550 M€ conforme aux règles européennes. Cette mesure a pour objectif d'indemniser partiellement la compagnie aérienne pour le préjudice causé par la pandémie de coronavirus.
  • 23/04.  Comparé à l'année dernière, le trafic aérien en Europe a chuté de 90%, selon les derniers chiffres communiqués ce jeudi 23 avril par l'Iata (l'association internationale du transport aérien). En un mois, les compagnies aériennes européennes ont perdu 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’aide des gouvernements est une question de survie, annonce l’Association du transport aérien.
  • 20/04. La compagnie aérienne luxembourgeoise Luxair a une nouvelle repoussé la date pour la reprise de ses activités. D’abord prévus pour le 20 mars, puis le 4 mai, les vols ne reprendront finalement qu’à partir du samedi 30 mai.
  • 16/04. Lufthansa a annoncé qu'elle prolongeait ses suspensions de vols du 3 mai jusqu'au 17 mai « en raison des restrictions nationales et internationales persistantes en matière de voyages »
  • 9/04. La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic stoppera tous ses vols passagers à compter du 21 avril et ce durant 1 semaine. Les opérations cargo continueront de se poursuivre. 
  • 8/04. Le groupe aérien Lufthansa a annoncé qu’il continuerait à prendre des mesures fortes pour tenter de survivre à la crise liée au coronavirus. Il prévoit, entre autre, de réduire sa flotte et de fermer une de ses filiales. 
  • La compagnie aérienne British Airways a annoncé le suspension provisoire de ses vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Londres Gatwick. 
  • La compagnie aérienne low-cost Norwegian, en grande difficulté financière depuis plusieurs mois, se voit garantir 3 milliards de couronnes (environ 247 millions d’euros) de prêts bancaires par l’Etat norvégien. Lire notre article La Norvège vole à la rescousse de Norwegian
  • Ryanair suspend pratiquement tous ses vols (à l'exception de rares liaisons entre le Royaume-Uni et l'Irlande) le mardi 24 mars.
  • IAG, maison-mère de British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling et Level réduit ses capacités de 75% en avril et mai.
  • Plus de 90 % des avions du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Brussels Airlines, Austrian) sont cloués au sol.
  • SAS a suspendu 90% de ses vols.
  • La compagnie grecque Aegean suspend tous ses vols internationaux du 26 mars au 30 avril.
  • Alitalia rend le port du masque obligatoire pour ses passagers.
  • Fortement impacté par le coronavirus et déjà en mauvaise santé, la compagnie britannique Flybe est mise en redressement judiciaire.
  • Les aéroports européens "vont perdre 187 millions de passagers cette année", a prévenu mardi l'ACI, l'Airport Council International, qui représente le secteur aérien.
  • L'Europe suspend la règle des 80/20 sur les créneaux horaires. Les compagnies aériennes peuvent être soulagées. A l'impact énorme de l'épidémie de coronavirus sur leur activité s'ajoutaient depuis quelques jours des critiques sur le maintien de vols très peu remplis mais opérés uniquement par crainte de perdre les slots...

MOYEN-ORIENT / AFRIQUE

  • 28/04. En raison de l'inaction de la plupart des gouvernements d'Afrique et du Moyen-Orient, de nombreuses compagnies aériennes sont exposées à un très fort risque d'effondrement, prévient l'IATA (l'association internationale du transport aérien).
  • 27/04. Emirates, la compagnie aérienne basée à Dubaï annonce qu’elle va procéder à un demi million de remboursements d’ici le mois d’août prochain, en raison des nombreuses annulations de vols dues à la pandémie de coronavirus et aux restrictions de voyages qui vont avec.
  • 26/04. En Côte d'Ivoire le port du masque pour tous les usagers des transports en commun est désormais obligatoire. Les contrevenants s'exposent à une peine de 10 jours de prison ainsi qu'à une amende de 75 euros (deux fois le salaire minimum). 
  • 20/04. Emirates annonce qu'elle "prévoit d’opérer des vols de passagers vers Jakarta, Manille, Taipei, Chicago, Tunis, Alger et Kaboul. En plus de l’opération d’ores et déjà entamée à Londres et à Francfort. Ces services permettront aux résidents et visiteurs qui le souhaitent, de rentrer chez eux." La compagnie indique que les réservations peuvent se faire en ligne ou depuis une agence de voyage. En précisant que Les passagers pourront réserver directement sur emirates.com ou via leur agence de voyage. Seuls les citoyens du pays de destination et ceux qui remplissent les conditions d’entrée seront autorisés à monter à bord. Les passagers devront se conformer aux exigences réglementaires en vigueur dans le pays de destination."
  • 15/04. South African Airways (SAA), avec la décision du gouvernement sud-africain de ne pas refinancer la compagnie, est désormais très proche de la faillite. Lire notre article.
  • L’épidémie de coronavirus va faire perdre plus de 35 milliards d’euros aux compagnies aériennes africaines cette année, selon l’IATA, l’association internationale du transport aérien.
  • 15/04. Emirates annonce être la première compagnie aérienne à organiser des tests rapides (en 10mn) de dépistage du coronavirus, parmi ses passagers, à l'aéroport de Dubaï.
  • 15/04. Emirates simplifie sa politique sa politique de modifications de vols et de remboursement. Lire notre article.
  • 14/04. Emirates relance un programme de vols limité au départ de Dubaï vers Alger, Tunis, Chicago, Jakarta, Manille, Taipei et Kaboul. L’objectif : faciliter les retours de voyageurs souhaitant rentrer chez eux. 
  • 7/04. Etihad Airways s’apprête à tester un nouveau dispositif permettant de surveiller la température, la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire de ses passagers. 
  • 6/04. Emirates a obtenu l'autorisation pour reprendre des vols entre Dubai et Paris à partir du 6 avril. Lire notre article.
  • Les autorités des Émirats arabes unis avaient annoncé la fermeture aux passagers, à partir du 25 mars, des aéroports de Dubai et Abu Dhabi. Mais les autorités locales ont lâché du lest en ce début avril et autorisé Emirates et Etihad à assurer quelques vols sur l'Asie et l'Europe (dont Paris CDG pour la première et Amsterdam pour la seconde).
  • Qatar Airways Cargo annonce la reprise progressive des vols à destination de la Chine à compter du 30 mars. Seules les opérations de fret aérien sont, pour le moment, concernées.

AMÉRIQUES

  • 28/04. L'Argentine va suspendre la vente de billets pour tous les vols commerciaux à destination et en provenance d'Argentine au cours des quatre prochains mois, avertissant ceux qui ne respecteraient pas les règles qu'ils seront condamnés à une amende. Seuls les vols transportant du fret et ceux impliqués dans le rapatriement des citoyens seront autorisés à opérer, a indiqué le gouvernement. Le décret, signé par l'Administration nationale de l'aviation civile de l'Argentine, est considéré comme l'une des interdictions de voyager les plus strictes au monde.
  • 22/04. Delta Airlines a perdu 534 millions de dollars au cours des trois premiers mois de l’année, sa première perte trimestrielle en plus de cinq ans. Elle est la première compagnie aérienne à pouvoir chiffrer le coup financier causé par l’apparition du coronavirus.
  • 22/04. Air Canada a annoncé la suspension de tous les vols restants à destination des États-Unis, "en raison de l'accord entre les gouvernements du Canada et des États-Unis visant à prolonger de 30 jours supplémentaires les restrictions aux frontières".
  • 20/04. United Airlines a déclaré lundi qu'elle s'attendait à une perte avant impôts d'environ 2,1 milliards de dollars au premier trimestre, affectée par une forte baisse de la demande de voyages due à la pandémie de coronavirus. Le transporteur américain a déclaré qu'il s'attendait à emprunter jusqu'à environ 4,5 milliards de dollars auprès du département du Trésor américain pour une durée maximale de cinq ans.
  • 15/04. American Airlines : le Pdg annonce "des recettes en baisse de 90%". Lire notre article.
  • Les aéroports américains n’ont jamais accueilli si peu de personnes et ce, depuis 70 ans. Mardi 7 mars, moins de 100 000 passagers y ont été enregistrés, selon la Transportation Security Administration (TSA). 
  • Suite aux nombreuses modifications et restrictions des programmes de vols pour les mois à venir, United Airlines a apporté des modifications à son programme de fidélité Mileage Plus
  • 03/04. LATAM, le premier groupe aérien en Amérique latine, réduit ses opérations de 95% en avril. Lire notre article.
  • 30/03. Les compagnies américaines ont obtenu du Sénat américain un vote pour soutenir le secteur, de 58 milliards de dollars en subventions et prêts. Et elles demandent à ce que ces sommes commencent dès à présent à leur être versées. Lire notre article Coronavirus : les compagnies aériennes US réclament les aides maintenant !
  • 13/03. Les États-Unis interdisent, ce vendredi, l'accès de son territoire aux ressortissants des pays de l'Espace Schengen. Lire notre article Interdiction du territoire américain : une déflagration pour le pavillon aérien européen.

ASIE

  • Initialement prévue pour 3 jours uniquement, entre le 4 et 6 avril, l’interdiction temporaire des vols internationaux est étendue jusqu’au 18 avril en Thaïlande. Le pays a également fermé ses frontières à tous les étrangers non résidents jusqu’à nouvel ordre. 
  • Cathay Pacific (et sa filiale Cathay Dragon) n'opère plus que 4% de ses vols habituels.

OCEANIE

  • 26/04. L’Indonésie annonce qu’elle interdit temporairement les voyages aériens nationaux et internationaux à compter du vendredi 24 avril pour empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19. L’interdiction sera en vigueur jusqu’au 1er juin. Les exceptions à l’interdiction portent sur les vols de rapatriement pour les citoyens indonésiens et étrangers, ainsi que sur les voyages des fonctionnaires de l’État, du personnel diplomatique et des représentants des organisations internationales.
  • 20/04. Ce lundi 20 avril, le conseil d’administration de Virgin Australia a tenu une réunion d’urgence du conseil pour discuter de la situation financière précaire de la compagnie après avoir échoué dans sa demande de renflouement au gouvernement. D’après plusieurs médias locaux, le transporteur se prépare à être placée en redressement judiciaire.
  • L'australienne Qantas et sa filiale Jetstar réduiront la capacité internationale d'environ 90% et la capacité intérieure d'environ 60% à partir de fin mars jusqu'«au moins» la fin du mois de mai de cette année.